Tags Posts tagged with "gaz lacrymogène"

gaz lacrymogène

par -

Des sources locales à Sejnane au gouvernorat de Bizerte ont assuré à Mosaïque Fm que les affrontements ont repris, dans la soirée du mardi 12 décembre 2017, entre des manifestants et les forces de l’ordre.

Les agents ont utilisé le gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui ont mis le feu à des pneus.

Omar Barhoumi, secrétaire général de l’union locale du travail a assuré, lors de son passage, le même jour sur Mosaïque Fm, que des contacts ont eu lieu avec le secrétaire général de l’UGTT pour faire le suivi de la situation sur place.

Rappelons qu’une grève générale a été observée, mardi à Séjnane, en signe de protestation contre la non-application d’une liste de revendications sociales.

par -

La cité Ennour dans le gouvernorat de Kasserine a retrouvé, mardi, son clame après les affrontements durant le début de la soirée, rapporte Mosaïque fm.

Les unités sécuritaires et militaires sont toujours sur place en prévision d’un retour des violences. Des patrouilles communes ratissent rues de la région, a précisé la même source.

Pour rappel des jeunes avaient bloqué la route en brulant des pneus. Les forces de l’ordre ont riposté en utilisant le gaz lacrymogène pour disperser la foule. Des adolescents ont jeté des pierres sur les agents de police.

par -

Le chargé de la communication au ministère de l’Intérieur, Yasser Mosbah a annoncé dans une déclaration ce vendredi 15 avril 2016 à Africanmanager que la situation est actuellement stable à l’île de Kerkennah, après une nuit d’agitation.

Rappelons que 6 agents de sécurité ont été blessés et deux citoyens ont été asphyxiés par le gaz lacrymogène lors des affrontements survenus dans la nuit du jeudi 14 avril 2016 à l’île de Kerkennah.

par -

Le chargé de la communication au ministère de l’Intérieur, Yasser Mosbah a annoncé dans une déclaration ce vendredi 15 avril 2016 à Africanmanager que 6 agents de sécurité ont été blessés et deux citoyens ont été asphyxiés par le gaz lors des affrontements survenus dans la nuit du jeudi 14 avril 2016 à l’île de Kerkennah.

Yasser Mosbah a par ailleurs indiqué que les violences ont commencé lorsqu’une trentaine de personnes en état d’ivresse ont bloqué l’accès à de 6 camions appartenant à la société Petrofac.

Il a ajouté que les forces de sécurité ont fait usage de gaz lacrymogène conformément à la loi et ce pour disperser les manifestants dont leur nombre a augmenté pour atteindre près de 300 personnes, appelant ainsi toutes les parties concernées au dialogue pour trouver une solution.

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

La Libye rejette le plan de l'Union européenne d'implanter des centres pour migrants sur son territoire afin de les empêcher d'atteindre l'Europe, et ne...

Reseaux Sociaux

SPORT

"On essaie de trouver un accord, Nice, Balotelli et nous", a déclaré le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, Andoni Zubizarreta, au sujet de l'éventuelle arrivée...