Tags Posts tagged with "grenades"

grenades

par -

Le président directeur général du groupement Interprofessionnel des Fruits (GIFruits), Mohamed Ali Jendoub, a indiqué que les grenades de Testour (Gouvernorat de Béja) obtiendront mi-2018 l’appellation d’origine en vue de mieux valoriser ce produit.
Jendoubi a relevé, dans une déclaration à l’agence TAP, en marge d’une séance de dégustation organisée par le GIFruits dans le cadre de la 13ème édition du SIAMAP 2017 (31 octobre-5novembre 2017), que les grenades de Testour ont un goût spécial et sont d’un grand calibre, outre que sa plantation ne nécessite pas de grandes quantités d’eau.
Le pavillon de GIFruits a connu, lors de la séance de dégustation, un grand afflux des visiteurs du salon avides de connaître les spécificités des grenades de Testour et les produits qui en sont extraits ainsi que les mets tunisiens comportant dans leurs ingrédients des grenades, tel que le “mesfouf”.
Jendoubi a rappelé que les grenades de Gabes ont obtenu, il y a 10 ans, le label d’origine et “aujoud’hui nous cherchons à valoriser les grenades de Testour”, a-t-il soutenu.
Et d’ajouter que le groupement veut créer deux pôles de production dans le domaine des grenades respectivement à Gabes et Testour afin de valoriser davantage cette variété de fruits et lui conférer une valeur ajoutée, notamment au niveau de l’exportation.
Le responsable a fait remarquer qu’une aide a été apportée aux agriculteurs de la région de Testour pour la production de grenades biologiques à travers la réduction du traitement chimique et l’adoption des insectes efficients pour la destruction de ceux qui sont nocifs et ce, sur une superficie de 500 hectares.

par -

Selon les estimations du Commissariat régional au développement agricole à Gabès, la région réalisera, au cours de la campagne 2017-2018, une production record d’olives, soit 50 mille tonnes contre 15 mille durant la campagne précédente, enregistrant une hausse de 233%.
La production de grenade devra atteindre 35 mille tonnes contre 30 mille l’année précédente. La récolte des dattes est estimée à 30 mille tonnes contre 25 mille et la production de primeurs géothermiques 30 mille t dont 12 mille destinées à l’exportation. Les périmètres réservés à ces cultures devront s’étendre sur 124,6 ha.
Pour la nouvelle campagne agricole, 17 mille ha de blé en sec ont été programmés, ainsi que 800 ha d’orge en irrigué, 3 mille ha de légumineuses, 2600 ha de fourrage d’automne et d’hiver, 500 ha de cultures d’arrière saison, 4164 ha de légumes d’hiver et d’été et 485 ha de cultures industrielles. Il sera procédé à la plantation de 150 mille arbres fruitiers sur 900 ha.
Lors d’une séance de travail tenue, lundi, au siège du gouvernorat, et consacrée au suivi de la campagne agricole, l’accent a été mis sur la cherté des intrants, le déficit d’eau d’irrigation, le manque de main-d’œuvre agricole et l’impact de la sécheresse sur l’élevage et les cultures en sec.

par -

La Garde nationale, en collaboration avec l’armée, a découvert, ce jeudi, dans la région de « Chareb El Rajel », dans la délégation de Ben Guerdane, un dépôt d’armes souterrain, rapporte Achourouk On line

Il appartenait à la famille d’un terroriste ayant participé à l’opération terroriste du 7 mars 2016 dans la région en question.

Six roquettes RPG‏ et 12 grenades ont été saisies. L’opération est en cours afin de trouver d’autres armes, ajoute la même source.

par -

Les producteurs de grenades à Testour dans le gouvernorat de Béjà (20% de la production nationale), ont réclamé la création avant 2020 d’un office pour les grenades, à l’instar de celui des dattes et des solutions aux problèmes de commercialisation dont souffre le secteur.
Les producteurs s’exprimaient en marge du démarrage, aujourd’hui jeudi, de la première édition du festival des grenades de Testour, dans le cadre de déclarations accordées à la correspondante de l’agence TAP dans la région.
Certains producteurs revendiquent la promulgation des législations nécessaires pour impulser le secteur, des facilités à l’exportation de la production, l’ouverture des marchés extérieurs, l’algérien notamment et l’encouragement à l’investissement dans le domaine de la transformation des grenades.
Ils soulignent, à ce titre, le fait d’être contraints de détruire une partie de la production vu l’absence de perspectives en termes de transformation ou d’exportation du produit.
Le président de l’association de sauvegarde de la ville de Testour, Rachid Soussi a, pour sa part, déclaré à l’agencee TAP, que l’objectif du festival est de promouvoir le fruit phare de la région, de débattre des préoccupations des agriculteurs, d’ obtenir le label “qualité” et de faire de Testour un pôle biologique de production des grenades.
Il s’agit, également, a-t-il expliqué, d’inciter les agriculteurs à développer leur production et à promouvoir les moyens d’exploiter cette production, restés traditionnels.
La première édition du festival des grenades de Testour dont le coup d’envoi a été donné par le président de l’Union Tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), Abdelmajid Ezzar, se poursuivra jusqu’au dimanche 16 octobre en cours.
Une exposition documentaire a été organisée, pour l’occasion, à la maison des jeunes de Testour, sur le secteur des grenades et ses bienfaits, suivi d’une conférence scientifique dédiée aux jeunes agriculteurs.
Avec quelque 1100 hectares de terres dédiées à la production des grenades, Testour compte parmi les principales régions productrices de grenades avec une contribution à la production nationale estimée à 20 %.

par -

Selon des données publiées sur le site du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, la récolte des grenades au cours de cette saison a affiché une baisse de 2,5%, soit 80 mille tonnes contre 82 mille tonnes durant la saison de 2014/2015.

Toujours selon ledit département, la production des grenades s’élève cette année à 30 mille tonnes contre 35 mille dans le gouvernorat de Gabes. Les prix de vente ont été fixés comme suit:

1 dinar/le kilo à la production

1,3 dinar chez les détaillants

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 11 mai 2016 sur sa page Facebook officielle, la saisie, lors d’une opération sécuritaire ce matin dans la région d’El Mnihla du gouvernorat de l’Ariana,  d’une importante quantité d’armes  dont  des kalachnikovs, grenades, pistolets et munitions.

Rappelons qu’un échange de coups de feu a eu lieu ce matin du mercredi 11 mai 2016 entre les forces sécuritaires et des éléments terroristes retranchés dans une maison dans la région en question.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce lundi 21 mars 2016 la saisie, lors d’un assaut lancé contre une maison située aux alentours de Ben Guerdane et qui était encerclée depuis hier, d’une arme de type Kalachnikov, des munitions et des grenades manuelles.

L’opération a fait 11 blessés : Un agent de la Garde nationale, 3 militaires, 6 agents de la sécurité nationale et 1 civil, indique le même communiqué.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La 23ème Conférence des Parties (COP23) de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) tenue à Bonn (Allemagne) du 6 au...

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne de kyokushinkai a terminé à la 3e place du championnat arabe de cette catégorie organisé au Liban, avec un total de...