Tags Posts tagged with "investissements agricoles, ,"

investissements agricoles, ,

par -

Le volume des investissements agricoles dans le gouvernorat de Kasserine a connu une baisse de 10 MD l’année dernière par rapport à 2016.
Selon le directeur régional de l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APII) à Kasserine, Jamel Chatti, ce recul est dû notamment à la complexité aux textes réglementaires liés au nouveau code d’investissement.
Par ailleurs, il a indiqué que la commission régionale d’octroi des avantages dans le secteur agricole a approuvé près de 670 projets en 2017 pour un montant d’investissement total de 41 MD contre 51 MD en 2016 et a accordé des subventions d’une valeur totale de 6 MD. Ces opérations d’investissement ont permis de fournir 660 emplois.
Il a ajouté que 85% de ces investissements sont réalisés dans des activités agricoles traditionnelles (arboriculture, transformation agricole,..) et des services liés à l’agriculture (collecte du lait, forage des puits, machinisme agricole,..)
La même source a également mis l’accent sur les difficultés que confronte le domaine d’investissement agricole à Kasserine dont en particulier le faible taux de raccordement des exploitations agricole au réseau d’électricité, le manque d’autofinancement auprès des jeunes entrepreneurs et les problèmes de régularisation foncière.

par -

Les investissements agricoles privés agréés par l’APIA, ont évolué de 5,9 % en termes de valeur, entre 2016 et 2017 (11 premiers mois), passant à 555,2 MD millions de dinars (MD). Ils vont permettre la création de 4 661 emplois permanents, selon les statistiques publiées par l’agence de promotion des investissements agricoles.
Les investissements approuvés ont concerné en premier lieu l’agriculture (403 MD, soit une évolution de 8,3%), ensuite la première transformation, secteur qui a enregistré la hausse la plus importante de 90,4%, avec des investissements estimés à 45,7 MD et la pêche ( 34,5 MD, en progression de 29,2%).
Les investissements agréés s’inscrivent dans une tendance baissière, s’agissant des services agricoles (60,7 MD, en chute de 30,3%) et de l’aquaculture (11,3 MD, en diminution de 22,6%).
Il importe aussi de signaler, que durant les dix premiers mois de l’année 2017, les investissements réalisés par les Sociétés de Mise en Valeur et de Développement Agricole ont augmenté à 29,6 MD, contre 22,9 MD durant la même période de l’année antérieure. Cette progression est essentiellement, due à l’obtention de 11 promoteurs bénéficiant de la location des terres domaniales de la liste 35, de décisions d’octroi d’avantages d’une valeur de 21,8 MD.

Jusqu’à Octobre 2017, les investissements à contribution étrangère ont atteint une valeur de 24,0 MD contre 17,4 MD durant la même période de 2016. Ils ont été axés principalement, sur les cultures sous serre, les cultures géothermiques, l’oléiculture et l’élevage.
Les investissements dans les huileries ont augmenté à 26,3 MD contre 5 MD durant la même période de 2016. Les primes approuvées sont de l’ordre de 83,7 MD, représentant 17,6 % de la structure de financement des projets.
La prime de l’amélioration de la productivité a représenté 74% du total des primes approuvées selon la nouvelle loi sur l’investissement, ce qui reflète la réactivité des promoteurs face à la nouvelle orientation vers la modernisation de l’agriculture, à travers l’augmentation de la prime des équipements pour atteindre un taux de 50 %.
Le taux de participation des institutions de financement dans la structure de financement des projets est de l’ordre de 11,5 % contre 8,7 % durant la même période de 2016.

par -

L’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA) a approuvé 3424 déclarations d’investissement d’une valeur de 477,2 Millions de Dinars (MD), au cours des 10 premiers mois de 2017, soit une régression de 3,6% en termes de nombre et une croissance de 2,8% en valeur. Ces investissements permettront la création de 4067 emplois permanents.
Jusqu’à la fin du mois d’octobre, les investissements déclarés auprès des services de l’APIA, ont atteint, , 8263 opérations d’une valeur de 1406,4 MD.
Les investissements des sociétés de mise en valeur et de développement agricole (SMVDA) ont progressé pour atteindre 29,6 MD, contre 22,9 MD, au cours de la même période de 2016. Ce développement est dû selon l’APIA à l’obtention de 11 bénéficiaires des fermes domaniales des décisions de l’attribution d’avantages d’une valeur de 21,8 MD.
Les investissements à participation étrangère ont atteint 24 MD, contre 17,4 MD, au cours de la même période de l’année écoulée. Il s’agit notamment des cultures sous serres et géothermiques ainsi que de la culture des oliviers et de l’élevage.
Les investissements dans les huileries ont aussi cru pour s’établir à 26,3 MD.

par -

Selon les dernières statistiques dévoilées par l’Agence de promotion des investissements agricoles (APIA), les investissements agricoles privés agréés par l’APIA durant les huit premiers mois de 2017 ont atteint un volume de 329.1 MD contre 372.8 MD pour la même période de 2016, enregistrant ainsi une diminution de 10.3 % pour le nombre et 11.7 % en termes de valeur.

Il convient de signaler qu’après la publication d’un manuel sur les procédures du traitement des dossiers d’investissement, des comités nationaux et régionaux ont eu lieu pour l’approbation des dossiers selon la nouvelle loi.

Ainsi, le volume d’investissement était de l’ordre de 402.5 MD jusqu’au 15 septembre contre 387.4 durant la même période de 2016, enregistrant ainsi une augmentation de 3.9 % en termes de valeur. Ce pourcentage serait plus important durant la période restante de l’année à la lumière de la disponibilité des dossiers déposés, avec un volume d’investissement de l’ordre de 170 MD.

par -

A la fin du moi de septembre 2017, les investissements agricoles privés déclarés ont atteint 1261,3 millions de dinars (MD), contre 756,4MD au cours de la même période 2016, soit une progression de 66,7%.
Selon les données publiées par l’Agence de promotion des investissements agricoles (APIA), ses services ont enregistré 7369 opérations d’investissement dans le secteur agricole, contre 4584 opérations enregistrées, au cours de la même période 2016.
Près de 67% de ces opérations déclarées (54 mille opérations) ont été enregistrées après l’entrée en vigueur de la loi sur l’investissement (avril 2017). Selon la même source, les investissements des SMVDA (sociétés de mise en valeur et de développement agricole) ont atteint 29,6MD, contre 14,2MD en 2016.
Cette croissance est expliquée par l’obtention de 11 promoteurs bénéficiaires de terres domaniales, d’accords d’octroi de droit d’exploitation d’une valeur de 21,8MD.
La valeur des investissements à participation étrangère est estimée à 23,9 MD, contre 9,9 MD, lors de la même période de 2016. Il s’agit des cultures sous serre et maraîchères géothermiques, la culture des oliveraies et l’élevage de bétails.
Les investissements dans le secteur des huileries ont atteint 24,6 MD, contre 4,3 MD, en 2016.

par -

La valeur des investissements approuvés par la commission régionale d’octroi des avantages dans le secteur agricole à Zaghouan atteint 23,5 millions de dinars (MD), durant la période du 1er janvier au 31 octobre 2016, fait savoir à l’agence TAP Samir Marzouk, directeur régional de l’Agence de promotion des investissements agricoles.
Il s’agit de 76 opérations d’investissement réparties entre acquisition de machines agricoles et plantation d’arbres fruitiers, concentrées essentiellement à El Fahs où prédominent les grandes cultures.
Les encouragements de l’Etat devront atteindre une proportion de 8%.
Au mois de novembre, une trentaine d’autres opérations d’investissement ont été approuvées pour un montant global de 1,6 MD.

par -

L’Agence de promotion des investissements agricoles (APIA) a adopté, jusqu’à fin septembre 2016, 3000 investissements d’un montant de 414 MD, soit une baisse de 4,5% en nombre et une hausse de 24,9% en valeur, par rapport aux neuf premiers mois de 2015. D’après des données présentées, mercredi, par l’APIA, lors d’une conférence de presse tenue en prévision du salon “SIAT 2016”, les investissements approuvés permettraient de créer 3770 postes d’emploi permanents, en progression de 14,6% par rapport à la même période de l’année précédente.
L’APIA a donné, jusqu’à septembre 2016, son accord à 72 crédits fonciers pour une enveloppe de 5,8 MD contre 58 crédits de l’ordre de 4,4 MD en 2015, soit une progression de 24,1 en nombre et de 31,7% en termes de valeur, ont encore indiqué des responsables de l’agence.

par -
Selon les dernières statistiques publiées par l'Agence de promotion des investissements agricoles(APIA)

Selon les dernières statistiques publiées par l’Agence de promotion des investissements agricoles(APIA), les investissements agricoles approuvés, jusqu’à fin décembre 2013, ont crû de 13,7% par rapport à la même période de 2012, passant de 523,7 millions de dinars(MDT) à 595,4 MDT. Comparés à ceux de 2011, ces investissements ont augmenté de 24,8%. Ces enveloppes devront créer 5163 emplois permanents dont 342 au profit des diplômés du supérieur, contre 5569 emplois permanents crées, en 2012, dont 358 au profit des diplômés du supérieur.

Plus de 50% de ces investissements ont profité aux gouvernorats de Béja (66 MDT), Kairouan (45,5 MDT), Bizerte (41,2 MDT), Sidi Bouzid (39,3 MDT), Kasserine (38,5 MDT), Sousse (37,7MDT) et Gabès ( 36,7 MDT).

S’agissant de secteurs d’activités, la part du lion en termes d’investissements revient aux activités agricoles lesquelles ont drainé des investissements de l’ordre de 374,7 MDT, en hausse de 15,4% par rapport à 2012. Pour sa part, le secteur de la pêche a connu un accroissement des investissements de l’ordre de 49,8% suite à la maintenance des embarcations de pêche dans les gouvernorats de Sfax, Monastir et Médenine, pour un coût total de 43,9 MDT. Autres secteurs concernés par ces investissements, la pisciculture (43,9 MDT en hausse de 21,3%) et les services (128 MDT en hausse de 18,2% ), relève l’APIA.

Néanmoins, les investissements réalisés dans le secteur de la transformation primaire intégrée ont régressé de 56,8% pour atteindre 13,3 MDT, à fin décembre 2013, contre 30,8 MDT, en 2012. C’est dans ce contexte que , la commission nationale d’octroi des avantages a accordé jusqu’à fin décembre 2013, environ 89 crédits fonciers d’une valeur de 6,7 MDT contre 116 d’un montant de 7,5 MDT, au cours de la même période de 2012. Ces crédits devront intégrer 1281 hectares de terrains agricoles dans le circuit économique et aider 89 jeunes promoteurs à s’installer pour leur propre compte.

Sur un autre volet, on note une évolution de 29,6% des investissements réalisés de la part des jeunes promoteurs, lesquels sont passés de 57,9 MDT en 2012 à 75 MDT en 2013.

De même, les investissements des entreprises à participation étrangère ont régressé de 3,5%, pour atteindre 16,3 MDT en 2013 contre 16,8 MDT, au cours de la même période de 2012. Concernant les investissements des tunisiens résidents à l’étranger, ils sont passés de 10,9 MDT, fin décembre 2012, à 7,7 MDT, au cours de la même période de 2013, enregistrant ainsi une baisse de 29,3%.

N.B.T

par -
Durant les 5 mois de l’année 2013

Durant les 5 mois de l’année 2013, les investissements privés des catégories « B » et « C » dans le secteur de l’agriculture et de la pèche ont atteint un volume global de 185,7 millions de dinars contre 161,2 millions de dinars durant la même période de l’année précédente enregistrant ainsi une augmentation de 15%, a indiqué Abdelatif Ghdira, directeur général de l’agence de promotion des investissements agricoles, lors d’une rencontre, aujourd’hui, à la présidence du Gouvernement.

Ces investissements permettront de créer environ 2100 emplois dont 113 pour les diplômés de l’enseignement supérieur.

par -
Les investissements agricoles à Kairouan ont enregistré une croissance en termes de volume

Les investissements agricoles à Kairouan ont enregistré une croissance en termes de volume de 24%, pendant la période janvier – octobre 2012 par rapport aux 10 premiers mois de 2011, passant de 26.296d à 35.017d.

Quant aux opérations d’investissement, elles ont évolué de 18% (passant de 312 à 368 ) pour la même période .Les postes d’emploi crées en conséquence ont évolué de 49.76%.

par -
Les investissements agricoles privés ont enregistré, jusqu’au fin  août 2011, une croissance de 3,6% en comparaison avec la même période de l’année précédente passant de 240MD à 250 MD, alors que le nombre des postes d’emplois créés a baissé de 1 % par rapport à la même période de l’année précédente, soit 3088 postes d’emplois dont 136 pour les diplômés de l’enseignement supérieur.
Lors d’une conférence de presse tenue, jeudi, Mokhtar Jellali, ministère de l’Agriculture et de l’Environnement, a précisé  que, durant cette période, 86 crédits ont été octroyés  pour une  enveloppe de l’ordre de 5.7MD, soit une progression de 2.4% en terme de volume et 9.6% en termes des crédits.
Au cours de cette même période, 5.1MD  ont constitué  le volume des projets de partenariat réalisés contre 0.6MD en 2010, soit une croissance de 786%.
Pour les jeunes entrepreneurs, le taux d’investissement a atteint 31MD contre 29 MD au cours de huit mois 2011, réalisant une progression de 6%.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

La Côte d'Ivoire et le Niger veulent booster les voies de transport et de communication communes. C'est ce qui ressort des échanges ce mardi...

Reseaux Sociaux

SPORT