Tags Posts tagged with "Le Maroc"

Le Maroc

par -

Selon le rapport de Human Rights Watch, le Maroc a adopté en 2016 d’importantes réformes législatives, mais a en même temps réprimé de manière ciblée plusieurs voix d l’opposition et manifestants.

Les autorités marocaines ont entravé la plupart des activités de ses nombreuses sections locales, en refusant à HRW et à Amnesty International la permission de mener des missions de recherche officielles au Maroc, notamment au Sahara Occidental. Elles ont également expulsé des équipes de télévision étrangère entrées « sans autorisation », ainsi que plusieurs délégations étrangères venues pour témoigner de la situation des droits humains au Sahara occidental, ou pour participer à des événements liés aux droits humains, a ajouté HRW.

par -

Le Maroc est en passe de mettre en place une commission nationale de contrôle des produits et matières susceptibles de servir à la confection des explosifs, rapporte « lesiteinfo.com ».

Cette décision fait suite à la constatation selon laquelle, le dispositif juridique actuel ne définit pas suffisamment les conditions d’importation, de stockage et d’utilisation de ces produits dangereux, notamment dans les mines et dans les chantiers des grands travaux.

Ainsi, un projet de loi devra être élaboré et présenté au Parlement pour amender les textes actuels et les adapter à la nouvelle situation créée par les dangers terroristes, a précisé la même source.

par -

L’Institut arabe des chefs d’Entreprises (IACE) tiendra son forum de Tunis pour cette 4ème édition, les 27 et 28 mai 2016.

Les 27 et 28 mai 2016, l’Institut arabe des chefs d’Entreprises (IACE), tiendra son forum de Tunis pour cette 4ème édition, l’IACE a choisi de traiter un sujet objet d’une vive controverse dans notre pays, à savoir l’ALECA, l’Accord de Libre-échange complet et approfondi entre la Tunisie et l’Union Européenne.

L’émission « le Magazine de l’Économie » retransmise sur les ondes de la RTCI, mercredi 25 mai 2016, a porté sur l’ALECA, a accueilli l’universitaire et membre chargé des relations avec les partenaires sociaux et les médias de l’IACE, Faïçal Derbal pour en parler davantage.

La 4ème édition du Forum de Tunis à l’ALECA, réussira-t-elle à dépassionner en quelque sorte les débats ?

« Effectivement, l’IACE organise le 4ème Forum de Tunis. Le thème choisi cette année est l’ALECA. Il faut rappeler que le Forum de Tunis s’occupe essentiellement des questions d’ordre international.

La première édition a porté sur les relations avec l’Union Européenne, ensuite on a développé les relations maghrébines. La 3ème édition a eu pour thème l’Afrique et la 4ème édition, celle de cette année, portera sur les Accords de Libre-échange complet et approfondi (ALECA).

Effectivement, une question extrêmement importante qui a fait couler beaucoup d’encre aussi bien en Tunisie qu’ailleurs et ça continue. Il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre.

Il y a plus de « contre » que de « pour »

Et pour cause, poursuit Fayçal Derbal, cette année, c’est une occasion pour débattre ; tout d’abord pour mieux faire connaître l’ALECA, en quoi consiste-t-il, et sur quoi porte-t-il exactement, ensuite pour écouter voir les positions des uns et des autres et enfin pour évaluer la participation.

L’universitaire Faïçal Derbal a souligné que nos amis Marocains y participeront qui, faait-il remarquer, « Nos amis Marocains nous ont en quelques sorte devancé un peu dans leurs négociations en ce qui concerne les ALECAs. Si la position de l’Union européenne est la position de certains secteurs qui sont réellement concernés par ces Accords, à savoir l’agriculture et les Services. Donc c’est une occasion pour faire la lumière sur cette question. »

Quels sont les thèmes retenus pour ces deux journées de débats ?

Au fait, explique M. Derbal, l’ALECA porte sur 4 principaux piliers. Le premier c’est la libéralisation des Services, aussi la libéralisation de l’Agriculture au sens large du terme, c’est-à-dire des produits agricoles proprement dits, les produits agricoles transformés et la pêche.

Et de poursuivre : « On parle à tort d’ALECA, car au fait il s’agit des ALECAs, des Accords de libre-échange complets et approfondis. Deux piliers portant sur la libéralisation des Services et agriculture. Le 3ème pilier portera sur la convergence règlementaire, il faut qu’il y ait harmonisation au niveau de la règlementation dans tout ce qui est processus de certification dans tout ce qui contrôle de produits agricoles, normes de qualité. »

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux