Tags Posts tagged with "Ligue arabe"

Ligue arabe

par -

Selon un communiqué rendu public par la présidence de la République, le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, a reçu, le 14 septembre 2016, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui. Cette rencontre a porté sur les travaux de la 146e  session ordinaire de la Ligue arabe, sous la présidence de la Tunisie.

Le ministre des MAE a dans ce contexte présenté au président de République le programme de la participation officielle aux travaux de l’Assemblée générale des Nations-Unies à partir du 19 septembre prochain et les rencontres qu’il aura avec plusieurs responsables d’institutions financières internationales.

Cette rencontre a été également une occasion pour passer en revue la participation d’Essebsi, en tant qu’invité d’honneur, au forum économique américano-africain qui se tiendra  le 21 septembre 2016 à New York, a ajouté la même source.

 

par -

La Tunisie a succédé au Bahreïn à la présidence du conseil de la Ligue arabe dans sa 146e session jusqu’à mars 2017 lors de la séance d’ouverture de la réunion ordinaire ministérielle tenue au siège de la ligue au Caire, en présence du secrétaire général et des ministres arabes des affaires étrangères.
Présidant la réunion, le ministre des affaires étrangères Khemaies Jhinaoui a souligné “l’engagement de la Tunisie en tant que présidente de cette session dans les circonstances exceptionnelles que vit le monde arabe, à servir les causes de la nation arabe, à consolider la solidarité arabe, une des constantes de la politique extérieure de la Tunisie, à œuvrer à la réforme de la ligue et à relever le rendement de l’action arabe commune”.
“Nous appelons les pays membres à redoubler d’efforts pour contribuer à servir les causes arabes, relever l’action arabe commune au niveau des défis et des enjeux afin de réaliser les aspirations des peuples arabes pour la sécurité et l’essor”, a-t-il affirmé.
Réitérant la position constante de la Tunisie à l’égard de la cause arabe, Khemaies Jhinaoui a souligné que celle-ci “restera en tête des priorité de la présidence tunisienne qui œuvrera de concert avec les autres pays arabes et en coordination avec les partenaires internationaux à mettre fin à l’état de léthargie et contribuer à relancer les efforts et initiatives en vue de relancer le processus de paix afin de permettre au peuple tunisien de recouvrer ses droits légitimes et établir son Etat indépendant”.
Le ministre des A.E a relevé d’autre part “la nécessité d’intensifier les efforts arabes et internationaux pour aider les frères libyens à surmonter leurs divergences et opter pour le dialogue et le consensus afin de parachever les autres étapes de l’accord politique, préserver l’unité de la Libye et sa souveraineté et restaurer la sécurité et la stabilité dans le pays”.
“Nous appelons à un soutien du gouvernement d’unité nationale afin qu’il puisse mener à bien ses missions et lutter contre le terrorisme qui menace les pays voisins de la Libye et toute la région”, a-t-il ajouté, selon un communiqué du ministère des A.E.
A ce propos, la délégation tunisienne a présenté une proposition portant sur “le renforcement du rôle de la Ligue arabe et des pays voisins dans le soutien au conseil de la présidence du gouvernement d’unité nationale, la consolidation du processus de règlement politique en Libye sous l’égide de l’ONU et l’aide des frères libyens à surmonter la situation actuelle par le biais de la désignation d’un représentant spécial du secrétaire général de la ligue pour suivre l’évolution de la situation, mener des contacts avec les différents protagonistes en Libye ainsi que les parties internationales concernées par la situation dans le pays afin d’aider à aplanir les difficultés qui entravent le processus de règlement politique”.
Jhinaoui a souligné, par ailleurs, l’importance “de la conjugaison des efforts pour faire aboutir les processus de règlement politique en Syrie et au Yémen, afin de restaurer la sécurité et la stabilité dans les deux pays, mettre fin aux souffrances des deux peuples et prévenir les dangers qui menacent toute la région, en raison du chaos, du danger du terrorisme et du crime organisé”.
Le diplomate tunisien a eu en marge de la réunion des entretiens avec le secrétaire général de la Ligue arabe et nombre de ses homologues arabes portant sur “l’évolution de la situation dans la région, les moyens de réactiver le rôle arabe dans le règlement des crises et renforcer les conditions de sécurité et de stabilité”.
Au terme des réunions de la session, le ministre des affaires étrangères a tenu, au siège de la Ligue, une conférence de presse au cours de laquelle il a passé en revue, avec le secrétaire général, les principales résolutions de la réunion, mettant en exergue les orientations et les priorités de la présidence tunisienne de cette session.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux