Tags Posts tagged with "Somocer "

Somocer 

par -

Le chiffre d’Affaires Total de la société SOMOCER relatif au premier trimestre  2017 s’établit à  21,113 millions TND, enregistrant ainsi une hausse de 13,58% par rapport à la même  période de l’année 2016, arrêté à 18,589 millions TND.

Le chiffre d’affaires Local est  passé de  17,617 millions TND au 31 mars 2016 à 17,097 millions TND au 31 mars 2017, soit une diminution de (-2,95 %).

Le Chiffre d’Affaires Export au 31 mars 2017 a augmenté de 313,59 % passant de 0,971 millions TND au 1er trimestre 2016 à 4,016 millions TND en 2017. Notons que dans le cadre de sa  politique  de  développement  à  l’international, la  société est  parvenue à conquérir de  nouveaux marchés où elle a écoulé ses produits, notamment en France, Jordanie et l’Algérie.

La  production a enregistré au 31 mars 2017 une progression de 11,32% par rapport à la même période de 2016.

Les  investissements  au  31  mars  2017 totalisent 0,705 millions  de  dinars  contre  0,629 millions de dinars au 1er trimestre 2016.
Les  engagements  bancaires (engagements  bilan) au 31 mars 2017 s’établissent à 66,023 millions de TND contre un total de 67,055 millions de TND à la  même période de 2016.

Les dettes à long et moyens termes représentent (31,4%) du total engagement au 31 mars 2017. Les engagements hors bilan ont baissé de 11,5% au 31 mars 2017 par rapport au 31-12-2016 suite au payement d’une partie des engagements par signature.

par -

Le  chiffre  d’affaire  global  du  quatrième  trimestre  de la société SOMOCER a  connu  une  progression  de  13,69%  par  rapport  à  la  même  période  de  2015,  provenant   essentiellement  de l’augmentation  du  chiffre d’affaire à l’export de 666,38% reflétant ainsi la stratégie tracée par la société visant a développer le marché export.
Le  Chiffre  d’Affaires Total  de  l’année  2016  s’établit  à  66,806  millions  TND,  enregistrant  ainsi une légère augmentation de (+0,46%) par rapport à la même période de l’année 2015, arrêté à 66,499 millions TND.
Le  Chiffre  d’Affaires  Local est  passé  de  63,985  millions  TND  au  31  décembre  2015  à  60,359 millions TND pour la même période en 2016, soit une baisse de (-5,67 %).

Le Chiffre d’Affaires Export au 31 décembre 2016 a augmenté de (+156,44 %) passant de 2,514 millions TND au 31 décembre 2015 à 6,448 millions TND pour la même période en 2016  ce  qui  confirme  la  stratégie  retracée  par  la Direction  Générale  en  ce  qui  concerne  le  développement de l’activité export. Nous prévoyons la continuité de cette tendance haussière du chiffre à l’export durant l’année 2017.

La  production a  enregistré  au  31  décembre  2016  une  légère  augmentation  de  (+0,80  %)  par rapport à la même période de l’année 2015.
Les investissements au 31 décembre 2016 totalisent 5,610 millions de dinars contre 12,193 millions de dinars au 31 décembre 2015.

Les  engagements  bancaires (engagements  bilan)  au  31  décembre  2016  s’établissent  à  61,840  millions  de  TND  contre  un  total  de  63,
253  millions  de  TND  à  la  même  période  de  2015. Les dettes à long et moyens termes représentent (33,1%) du total engagement au 31
décembre 2016 (y compris l’engagement hors bilan).

par -

Dans une déclaration, ce mardi 6 décembre 2016 à Africanmanager, en marge de la communication financière de la société SANIMED, Lotfi Abdennadher, PDG de la société, a annoncé que le groupe se lancera dans le énergies renouvelables et qu’un méga projet verra bientôt le jour à Sfax.

Abdenadher nous a également confié que le projet est en phase d’étude finale.

par -

Le directeur général de la société SOMOCER Riadh Jaidane, a indiqué lors de la communication financière de la société tenue ce lundi 23 mai 2016 à la bourse de Tunis que la société souffre d’un déséquilibre au niveau de sa dette et que sa restructuration fait l’objet d’un plan d’action visant principalement la réduction des charges financières.

Il a par souligné que l’entreprise a sollicité ses banques partenaires pour transformer ses dettes (17MDT) de court à moyen termes et que ces derniers ont favorablement répondu à sa demande. « Cela va nous permettre d’avoir une dette équilibrée et de gagner au moins 3% au niveau de la charge financière», a précisé  le directeur général de la société, faisant remarquer que la société avait annuellement payé 7,5% en charge financière par rapport à un chiffre d’affaires de l’ordre de 70 millions de dinars, soit 12% en moyenne.

par -
Les pays du Golfe ont affiché de bonnes dispositions pour soutenir la

Le directeur général de la société SOMOCER Riadh Jaidane, a indiqué dans une déclaration à Africanmanager en marge de la communication financière de la société tenue ce lundi 23 mai 2016 à Tunis que la société table sur un chiffre d’affaires estimé à 70 millions de dinars à fin de l’année 2016 contre 65MD auparavant.

S’agissant des bénéfices au titre de cette année, il  a souligné que la société projette réaliser des bénéfices qui atteindront presque les 4 millions de dinars.

par -

Le directeur général de la société SOMOCER Riadh Jaidane, a indiqué dans une déclaration à Africanmanager en marge de la communication financière de la société tenue ce lundi 23 mai 2016 à Tunis que la situation financière de Somocer est bonne et que les ventes sont en croissance continue.

Selon lui, au 30 avril 2016, la société a pu réaliser des ventes à l’export en hausse de 36% et un carnet de commandes à l’export qui dépasse 6,3MD, soit plus que le double du  chiffre réalisé durant toute l’année 2015.

Sur le marché local, Jaidane a indiqué que la société a su préserver sa position en matière de ventes, estimant à ce propos que les perspectives de développement de SOMOCER demeurent prometteuses aussi bien sur le marché local qu’étranger.

par -

La bourse de Tunis affiche, en ce mercredi 18 mai, un léger repli de 0,09% enregistré avec 5502,43 points à 10h30, selon l’intermédiaire bourse, Mena Capital Partners (MCP). Somocer signe une performance de 2,29%, à 1,78 D suivie de près par Electrostar et STIP qui affichent un gain  respectif de 2,27% et 2,25% et se négocient à 3,59D et 1,36D. Wifack dégringole de 2,84%, à 5,80 D, tout comme PGH qui affiche une perte de 2,82% et se traite à 4,81 D.

par -

La société SOMOCER vient de publier ses états financiers relatifs au premier trimestre 2016. Il en ressort que le chiffre d’affaires total du premier trimestre 2016 s’établit à 18,589 millions TND, enregistrant ainsi une légère régression de (-0,52%) par rapport à la même période de l’année 2015, arrêté à 18,686 millions TND.

L’entrée en exploitation de l’unité de cogénération en mi-février 2016 a permis à la société de générer un chiffre d’affaires, issus de l’excédent d’électricité vendue à la STEG, de 0,284 million TND.

Le chiffre d’affaires local est passé de 18,014 millions TND au 31 mars 2015 à 17,617 millions TND au 31 mars 2016, soit une diminution de (-2,2 %).

Le chiffre d’affaires export au 31 mars 2016 a augmenté de 44,47% passant de 0,672 millions TND au 1er trimestre 2015 à 0,971 millions TND en 2016. Notons que dans le cadre de sa politique de développement à l’international, la société est parvenue à conquérir de nouveaux marchés où elle a écoulé ses produits, notamment en France, Jordanie et au République de Congo. La SOMOCER a également limité sa dépendance vis-à-vis du marché Libyen, dont les ventes représentent moins de 30% du total chiffre d’affaires export.

La production a enregistré au 31 mars 2016 une baisse de (-7,56%) par rapport à la même période de 2015.

Les investissements au 31 mars 2016 totalisent 0,629 millions de dinars contre 0,390 millions de dinars au 1er trimestre 2015.

Les endettements bancaires au 31 mars 2016 s’établissent à 67,055 millions TND, contre 53,259 millions TND au 31 mars 2015, soit une hausse de 25,9%. Néanmoins, cette hausse est limitée à 6% par rapport au 31/12/2015.

Compte tenu de la prépondérance des dettes à court terme par rapport aux dettes bancaires (63,8%), la SOMOCER a engagé depuis le début de l’année courante des négociations avec ses banques partenaires, ayant pour but le rééquilibrage de sa structure d’endettement. Ces négociations ont abouti à une entente avec les banques et sont en cours de concrétisation.

par -

La société Somocer a tenu vendredi 4 décembre 2015 au siège de la bourse de Tunis une communication financière portant sur les réalisations de la société en 2015 et ses perspectives de développement pour les années prochaines. Lors de cette rencontre, le directeur général de la société, Riadh Jaidane a annoncé qu’il a été décidé d’augmenter le capital de la société de 15 millions de dinars, une augmentation qui sera finalisée lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) de la société fixée initialement pour le 10 décembre courant. Par ailleurs, selon les données communiquées lors de la communication financière et portant sur cette action, il s’agit d’une augmentation de l’ordre de 14.636.160 dinars qui se fera par l’émission de 8.131.200 nouvelles actions au prix de 1,8 dinar avec une parité d’un (1) action nouvelle pour 4 actions anciennes. L’actionnaire de référence participera avec 5.854.464 dinars dans cette opération qui sera menée par l’intermédiaire Maxula Bourse. Cette augmentation aura lieu au plus tard le 15 février de l’année prochaine, selon ce qu’a déclaré Jaidane à Africanmanager. Lors de cette AGE, la société annoncera également la reconduction de Riadh Jaidane dans ses fonctions pour le mandat 2016-2019.

Côté perspectives, le directeur général de la société a indiqué que l’entreprise table sur un chiffre d’affaires en hausse de 9,9% en 2016 à 72 millions de dinars contre 65,5 MD à fin 2015 et un chiffre d’affaires en hausse de 33,5% en 2020. Pour 2016, l’entreprise ambitionne également de porter son résultat net de 101% à 4,162 millions de dinars. Quant à la marge nette, elle devrait s’améliorer de 6% en 2016, et de 11% en 2020.

Riadh Jaidane a, dans le même cadre, annoncé la création en 2016 d’une Holding financière, chargée de gérer les pôles céramiques et sanitaires ainsi que les autres activités du groupe. L’opération devrait donner lieu à l’injection dans Somocer de 60 MD du fait du transfert des actifs vers la Holding à créer. Cette holding va permettre à Somocer de se concentrer sur son métier et de mettre en place une ingénierie financière qui permettra d’institutionnaliser la société et de la dissocier de ses actionnaires de référence. Sa vocation sera de créer une synergie entre les sociétés du groupe, de chercher des partenariats technologiques de référence de l’étranger et d’atteindre la taille critique espérée.

S’agissant des investissements, le directeur de la société a annoncé que les investissements atteindront 107 millions de dinars en 2015 contre 65 MDT en 2010, enregistrant ainsi une augmentation de 42%. Ces investissements ont principalement touché la cogénération, l’unité de poudre et le plan de mise à niveau. Et d’ajouter que le potentiel d’export à l’étranger est très important et la société veut pénétrer de nouveaux marchés.
Évoquant le marché libyen, il a été annoncé que les activités de la société se poursuivent dans ce pays en dépit de l’instabilité qui y règne.

Pour l’année 2016, le directeur général de Somocer a annoncé que l’équipe managériale optera pour le remboursement d’une partie des dettes pour retrouver l’équilibre financier. Somocer travaillera également à restructurer son endettement). Un accord pour le transfert de 15 MD de dettes à court terme en dettes à moyen terme a été trouvé avec les banques, a-t-il annoncé.
L’objectif est de réduire les charges financières à 6% du chiffre d’affaires d’ici 2020. Selon Jaidane, les dettes de la société ont doublé en 2014 pour atteindre 62 millions de dinars contre 38 MD en 2010. Des dettes jusque-là soutenables, selon ses dires. Il a toutefois indiqué que le problème se pose au niveau de la structure de la dette, estimant que 81% de la dette en 2014 sont à court terme.

par -
Somocer a été parmi les titres les plus transigés avec un volume d’affaires de 0

Somocer a été parmi les titres les plus transigés avec un volume d’affaires de 0,6 MDT. Son cours a terminé inchangé à 3,29DT. Le résultat net de la société s’est envolé au premier semestre 2013 de 229,85%. Notre opinion est toujours positive sur la valeur. Nous recommandons d’acheter cette position avec un cours cible de 4,4 DT, soit un potentiel haussier de +33,7% par rapport au cours actuel.

La publication des EF semestriels 2013 et des indicateurs d’activité trimestriels au 30 juin 2013 confirment bien notre opinion positive sur la valeur. Nous réitérons notre recommandation d’ « Acheter » avec un cours cible de 4.4DT, soit un potentiel haussier de +35% par rapport au cours actuel.

La production de la société Somocer a connu au 1S 2013 une hausse de 23,15% par rapport à la même période de l’année 2012. Les revenus ont signé une augmentation de 6,31% atteignant 37,75MDT soit un taux de réalisation de 50,3% par rapport à nos prévisions pour l’année 2013.

Le chiffre d’affaires local est passé sur la même période à 32,016 MDT soit une hausse de 9,56%. Les ventes à l’export ont baissé de 8,77 % clôturant à 5,741MDT. Le résultat d’exploitation s’est établi, au premier semestre 2013, à 7,17MDT soit une variation de 98,8%. Cette belle performance est expliquée par un fort déstockage. Sur la même lignée, le résultat net est ressorti en hausse de 229,85% à 3,4MDT.

 

L’enveloppe allouée à l’investissement s’est établi à la fin du premier semestre 2013 à 4,502 MDT dont une grande partie a été affectée au projet d’extension de Somocer.

Les engagements bancaires s’élèvent au 30 Juin 2013 à 63,95 MDT contre 53,948 MDT à la même période de 2012. Les dettes à long et moyens termes représentent 23,5% du total des engagements. La hausse des engagements bancaires provient du déblocage partiel de CMT relatifs à l’investissement en cours.

Opinion : La société SOMOCER est entrée cette année dans une nouvelle phase après avoir mis en place un programme considérable de mise à niveau. L’outil de production sera par conséquent entièrement rénové d’ici la fin de 2014.

Pour le groupe, les perspectives seront bel et bien prometteuses grâce aux synergies développées avec la Sotemail et à un projet de développement de l’activité baignoire en partenariat avec ROCA. La filiale Sotemail, dont l’introduction en bourse est imminente, sera par excellence le principal moteur de croissance. Le positionnement du groupe sur les marchés local et exportation conjugué à sa vaste expérience vont lui permettre d’avoir des niveaux de rentabilité plus élevés.

Le groupe veillera à réduire le niveau d’endettement qui pèse lourd sur la rentabilité

par -
Les premiers chiffres de la société Somocer

Les premiers chiffres de la société Somocer, pour l’exercice 2012, font apparaitre une progression du chiffre d’affaire total, pour l’exercice 2012, de 6% comparativement à l’exercice 2011. La performance, l’entreprise de Lotfi Abdennadher la doit à la hausse de 5,4 % de son CA sur le marché local et de 8,1 % à l’export.

Les engagements bancaires de la Somocer, restent relativement stables d’une année à l’autre, malgré une toute petite baisse 4,4 %. Il faut noter que la dette long terme a quand même baissé de 19,7 %. Le management fait noter à ce propos, que «la mise en place des crédits moyens et courts terme, accordés par le pool bancaire pour le financement de l’investissement en cours, s’effectuera au courant du 1er semestre 2013, ce qui aura pour effet de consolider la structure financière de Somocer et de baisser le niveau des engagements courts termes. L’entreprise met cependant en avant la hausse, de 84,7 %, de son résultat d’exploitation, par rapport à 2011.

par -
Faisant suite à la publication

Faisant suite à la publication, en date du 8 novembre 2011, sur le bulletin officiel du CMF, des clauses d’un pacte conclu entre les actionnaires de Somocer et à la publication sur le site web de la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis, en date du 14 août 2012 et du 21 août 2012, des déclarations de franchissement des seuils de participation à la baisse (20%, 10% et 5%) dans le capital de SOMOCER, le Conseil du Marché Financier porte à la connaissance des actionnaires de la société SOMOCER qu’à la date du 7 novembre 2012, les personnes ci-après ne détiennent aucune participation dans le capital de Somocer. Il s’agit, selon le CMF, des sociétés « Duet Mena » via ses fonds gérés, la société «Financière Zouari Développement », la société «Imanes » et la société «Chaabane Taleb Trading International».

par -

Le chiffre  d’affaires (CA) de Somocer  du troisième trimestre (3T) 2011 était de 14,712 MDT, en hausse de 3 % par rapport à la même période de 2010, une légère progression que le management de l’entreprise explique par «une performance divergente entre le marché local et celui de l’export », car, si le CA local a augmenté de 21,3 %, celui de l’export a baissé de 33,7 %. Pour les 9 mois, le CA de Somocer (50,252 MDT) était en hausse de 7,3 %.

Mais le hic pour l’entreprise qui reste toujours du groupe de Lotfi Abdennadher qui y détient encore la majorité, se situe au niveau de l’endettement ou «les engagements bancaires » comme aiment à dire les chefs d’entreprise qui détestent parler d’endettement. Ce dernier a cependant été de 16,2 %, s’établissant à plus de 54,5 MDT. Une hausse que le management de Somocer, dont la cotation en bourse est par ailleurs toujours suspendue, explique par «l’accroissement de l’escompte clients, suite à l’augmentation du chiffre d’affaires local, ainsi que les anticipations engagées sur les crédits à moyen et long terme». Hic toujours, cet endettement est à 78,26 %  de court terme et donc exigible sur le court terme et plus lourd en frais financiers. Il faut enfin opposer à ces 54,5 MDT de dettes ou d’engagements bancaires le capital social de l’entreprise qui n’est que de 24,255 MDT !!

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux