De bonnes perspectives pour Somosan, après l’arrivée du Gaz

De bonnes perspectives pour Somosan, après l’arrivée du Gaz

par -

La Somocer détient une participation de 3.200 mille DT dans le capital de la Somosan du même groupe, ainsi qu’une créance de 659 mille DT sur cette société. Depuis sa création début 2013, Somosan a rencontré des difficultés d’exploitation liées principalement à l’absence de la connexion de son site de production au réseau de gaz naturel, ce qui a pesé lourdement sur sa performance depuis son entrée en exploitation. Les charges financières importantes ainsi que la charge de gaz élevée sont à l’origine des pertes cumulées de Somosan. Un plan de restructuration a été engagé par le management de Somosan et prévoit notamment la recapitalisation de la société, le rééchelonnement de ses dettes bancaires et la compression de ses coûts d’exploitation.

Par ailleurs, le gouvernement tunisien a annoncé son support à la société à travers le Fonds de Reconversion et de Développement des Centres Miniers de Gafsa (FRDCM) et l’engagement de la connexion du gouvernorat de Gafsa au réseau de gaz naturel. De plus, la société a eu l’accord auprès du pôle de compétitivité de Gafsa pour la prise en charge des frais de raccordement. Les travaux de raccordement du site de production de la société au réseau de Gaz naturel sont en cours. Sur la base de ces éléments, le management de Somocer juge qu’il n’y a pas lieu de constater de provision pour dépréciation des titres Somosan et considère que la société disposera de perspectives de croissance lui permettant de redresser sa situation financière.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire