Tags Posts tagged with "visite officielle"

visite officielle

par -

Donald Trump est arrivé ce jeudi 13 juillet à Paris pour un peu plus de 24 heures durant lesquelles le président américain va passer beaucoup de temps avec son homologue français Emmanuel Macron, rapporte RFI.

Au programme : réunion de travail et dîner au restaurant de la tour Eiffel, puis défilé militaire du 14-Juillet sur les Champs-Elysées vendredi. Cette présence semblait évidente en cette année anniversaire des 100 ans de l’entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale, même si les débuts de la relation entre Trump et Macron ont été compliqués et qu’ils ont de nombreux sujets de friction, indique la même source.

par -

Le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, avait zappé le Maroc lors de ses déplacements au Maghreb. Il avait honoré de sa présence la Tunisie, en novembre 2016 – il n’était pas encore officiellement candidat à la présidentielle française – et l’Algérie, en février 2017, dans le cadre de sa campagne électorale, mais avait fait l’impasse sur le royaume chérifien. Les choses ont bien changé depuis et le nouvel occupant du palais de l’Elysée a bien l’intention se se rattraper. «Le président Emmanuel Macron se rendra en visite officielle au Maroc les 14 et 15 juin», a confié une source à l’Élysée à Jeune Afrique. Elle a ajouté que Macron a inscrit dans son agenda une rencontre avec le roi Mohammed VI. «Il s’agit d’une visite éminemment politique. Les deux pays examineront les différents volets de leur coopération», s’enflamme un haut responsable marocain.

Le Maroc sera ainsi le premier pays maghrébin à accueillir officiellement le nouveau président français depuis son élection, en mai dernier, sans doute pour tenter de dissiper les nuages et l’incompréhension nés des reports successifs de cette visite.
Ce déplacement avait été ébruité par le site Atlasinfo le mercredi 7 juin 2017. Mais déjà dans un entretien avec Jeune Afrique, avant son élection, le candidat Macron avait déclaré que le Maroc serait sa première destination officielle au Maghreb une fois élu : «Je me suis déjà rendu en Algérie et en Tunisie, je n’ai pas encore pu aller au Maroc, mais je m’y rendrai très rapidement après mon élection, si les Français m’accordent leur confiance». Chose promise, chose due, dit-on…

Macron en profitera certainement pour assister, le jeudi 15 juin, à l’inauguration de la première tranche de l’usine de PSA de Kénitra, en compagnie du président du directoire du groupe, Carlos Tavares, du ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy. A souligner que cet investissement est l’un des plus gros au Maroc, avec celui de Renault Nissan.

par -

Le Président de la République de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, est arrivé à Lusaka le mercredi 7 juin 2017, en début d’après-midi, pour une visite officielle en Zambie. Il a été accueilli à l’aéroport international Kenneth Kaunda par son homologue zambien, Edgar Lungu. Après les honneurs militaires, le Chef de l’Etat malgache a été également accueilli en chants et danses, selon les traditions zambiennes.

Le Chef de l’Etat malgache, Hery Rajanoarimampianina, est à Lusaka, tout d’abord en tant que Président du sommet du COMESA. Le siège de l’organisation, qui compte 19 membres, se trouve dans la capitale zambienne. Durant sa visite, le Président Rajaonarimampianina se rendra notamment sur le site où sera érigé le futur siège du COMESA, il s’agit d’un terrain offert par l’Etat zambien.

La visite est également d’ordre bilatéral. Madagascar et la Zambie entretiennent des relations diplomatiques depuis 1971. Un accord cadre a été signé entre les deux pays en 2008, et la visite du Chef de l’Etat malgache traduit l’intérêt réciproque des deux pays à renforcer leurs liens d’amitié et de coopération. Il s’agira notamment d’intensifier les échanges, en termes d’expérience mais aussi de commerce, sachant que la Zambie importe près de 90% de ses besoins sur les marchés des pays membres du COMESA.

Au cours de l’après-midi de ce 7 juin, le Président Hery Rajaonarimampianina a déposé des gerbes de fleurs à la nécropole des anciens Chefs d’Etat zambien. Il est prévu qu’il rende également visite au Père de l’indépendance zambienne, Kenneth Kaunda, aujourd’hui âgé de 94 ans. Par ailleurs, le Président de la République et la délégation malgache visiteront deux importantes unités industrielles zambiennes.

Le Président Hery Rajaonarimampianina est accompagné notamment de trois membres du Gouvernement : Béatrice Atallah, Ministre des affaires étrangères, Armand Tazafy, Ministre du commerce et de la consommation, et Bary Rafatrolaza, Secrétaire d’Etat auprès du Ministère des Affaires Etrangères chargé de la coopération et du développement.

par -

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, mettra le cap sur Yaoundé, la capitale économique du Cameroun, pour une visite officielle, du 27 au 29 juin 2017. Les hommes d’affaires seront du voyage pour étudier les possibilités de partenariat et d’investissement. Au menu un Forum économique tuniso-camerounais, des rencontres multisectorielles et de Networking avec les businessmen, les responsables des associations privées et publiques au Cameroun ainsi que les membres du gouvernement camerounais.

A noter que plus d’une centaine d’hommes d’affaires camerounais ont déjà confirmé leur participation à ces rencontres d’affaires.

par -

Le moins qu’on puisse dire est que la première rencontre officielle entre la chancelière allemande, Angela Merkel et le président américain, Donald Trump, a été glaciale. En tout cas c’est ce qui sautait aux yeux le vendredi 17 mars 2017, à Washington. Trump, qui est pourtant adepte des poignées de main fermes et interminables devant les objectifs des caméras (le Premier ministre japonais s’en souvient encore, son homologue canadien s’y était préparé et s’était donc mieux défendu), a refusé d’offrir ce “privilège” à Merkel…

Il s’est un peu rattrapé durant la conférence de presse, en déclarant ceci : “sur le plan économique, je pense que nous allons faire de belles choses avec l’Allemagne”. Cela suffira-t-il pour gommer l’image désastreuse de cette visite officielle ? L’avenir, et surtout l’aspect économique entre les deux puissances, nous le diront…

Il est vrai que les deux chefs d’exécutif ont multiplié les passes d’arme ces derniers temps, et cela a visiblement laissé des traces. Le président américain ne se gêne pas pour dire, et répéter, que l’Allemagne est un concurrent économique et qu’il faut la traiter en tant que tel, c’est-à-dire sans ménagement. Par ailleurs Trump, sans doute parce qu’il fait le contraire dans son pays, a durement attaqué la politique migratoire de Merkel, taxée de laxiste et irresponsable. D’après lui, la seule chose qui la lie à la chancelière allemande c’est d’avoir été espionné par Barack Obama. Des amabilités que Merkel, qui a le cuir épais et qui en a terrassé plus d’un, lui a rendues au quintuple…

par -

Trois semaines à peine après une tournée très fructueuse en Afrique de l’Est (le 18 octobre 2016 au Rwanda où 19 contrats ont été conclus dans divers domaines, puis en Tanzanie où 20 accords ont été signés), le roi du Maroc, Mohammed VI, remet ça, mais cette fois du côté de l’Afrique de l’Ouest, plus précisément le Sénégal, une destination qu’il affectionne particulièrement. Le roi est attendu demain dimanche 06 novembre 2016 dans la capitale, Dakar, pour une visite officielle. “En considération de la profondeur des liens fraternels, spirituels et humains qui unissent le Maroc et le Sénégal, de la place spéciale dont jouit l’Afrique auprès de Sa Majesté le Roi et de l’ensemble des Marocains”, Mohammed VI a “décidé d’adresser le discours royal à son peuple fidèle, à l’occasion de la célébration du 41e anniversaire de la glorieuse marche verte, depuis la ville de Dakar”, a fait savoir le ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie dans un communiqué publié hier vendredi 4 octobre dans la soirée. C’est tout simplement une première, un insigne honneur que le peuple et les autorités sénégalais apprécieront sûrement à sa juste valeur…

Au menu du voyage du souverain marocain des rencontres officielles avec le président Macky Sall. “Les deux chefs d’Etat présideront la cérémonie de signature de plusieurs conventions bilatérales dans différents domaines”, indique le communiqué, ajoutant que Mohammed VI va être très actif durant son séjour au Sénégal, notamment en nouant des contacts avec les opérateurs locaux dans plusieurs secteurs.

Macky Sall interprète la décision du roi de prononcer le discours de la Marche verte depuis Dakar comme une façon de “parler à l’Afrique et aux Africains (…). On n’est plus dans le cas des relations traditionnelles diplomatiques. Ce sont des relations d’amitié spéciale qui corroborent cette relation bien particulière’’ entre le Sénégal et le Maroc, s’est  réjoui le chef de l’Etat sénégalais.

Le roi du Maroc, dont Macky Sall dit qu’il “a une vision de l’Afrique, et de ce que doit être l’Afrique de demain. Il a une ambition aussi pour le continent”, attend beaucoup de sa visite au Sénégal, un des pays qui se portent le mieux en Afrique de l’Ouest (avec la Côte d’Ivoire), où la croissance sera à plus de 6% en 2017, portée par l’ambitieux PSE (Plan Sénégal Emergent) et où on a découvert il y a peu de grandes quantités de pétrole et de gaz…

 

 

 

par -
Le président russe Vladimir Poutine a annoncé vendredi 6 mars qu'il réduisait son salaire

L’ambassadeur de Tunisie en Russie, Ali Goutali a affirmé, ce Jeudi 11 Août 2016, que le président de la République Beji Caïd Essebsi a envoyé une invitation officielle à son homologue Russe, Vladimir Poutine, pour qu’il vienne visiter la Tunisie.

Ali Goutali a précisé, lors d’une conférence de presse qu’il a tenue à Moscou, que la Tunisie s’attend à une visite officielle de Vladimir Poutine, en indiquant que la date de cette visite n’a pas encore été décidée, rapporte Shems Fm.

par -

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Mohamed Ennaceur sera en visite officielle au Maroc du 19 au 22 avril courant, et ce suite à une invitation du président de la Chambre marocaine des Représentants, Rachid Talbi Alami, annonce un communiqué de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux