AccueilLa UNEOpen Sky: Accord conclu entre l’UE et la Tunisie

Open Sky: Accord conclu entre l’UE et la Tunisie

Les autorités des États membres de l’Union européenne, ainsi que les dirigeants de la Tunisie, de l’Arménie, du Qatar et de l’Ukraine, ont conclu un accord aérien euro-méditerranéen qui vise à faciliter les opérations aériennes entre l’UE et ces pays.

- Publicité-

Cette annonce a été confirmée par une déclaration publiée par le gouvernement letton le 21 septembre, rapporte SchengenVisaInfo.com.

« Ces accords garantiront un accès réciproque aux marchés du transport aérien de l’Union européenne et des pays concernés, dans des conditions égales et selon des règles uniformes, notamment en ce qui concerne la sécurité des vols, la sûreté aérienne, la gestion du trafic aérien, les aspects sociaux et l’environnement »,  précise la déclaration.

Au début de l’année, les autorités de l’Union européenne ont fait connaître leurs tentatives pour parvenir à un accord commun avec le gouvernement arménien afin de faciliter les vols commerciaux entre les pays de l’UE et l’Arménie.

Pour tenter de concrétiser ce projet, le Conseil a également approuvé des projets d’accords distincts avec l’Ukraine et la Tunisie dans le même but, afin de faciliter les déplacements entre les deux territoires.

« Les trois accords de voisinage supprimeront les restrictions de marché concernant les pays voisins de l’UE et associeront ces pays au marché intérieur de l’aviation de l’UE, puisqu’ils adopteront les normes de l’UE en matière d’aviation et mettront en œuvre les règles de l’UE dans ce domaine », soulignait alors le communiqué.

Dans le même temps, le Conseil de l’UE avait précédemment annoncé qu’un accord similaire serait bientôt conclu avec le Qatar.

Les autorités de l’UE avaient alors souligné que les quatre accords seraient finalisés à l’automne 2021, tout en précisant qu’ils devraient être ratifiés par les autorités des 27 États membres de l’UE.

En 2019, la Commission de l’UE a annoncé que le Qatar et l’UE avaient conclu le premier accord concernant les règles de l’aviation. À l’époque, la Commission soulignait que les règlements et les normes applicables aux vols entre les deux territoires seraient mis à jour grâce à cet accord.

L’écueil du Covid-19

La situation du coronavirus a rendu les voyages plus compliqués, notamment en raison des interdictions d’entrée et des restrictions de voyage imposées afin d’empêcher la propagation du virus.

En raison de la situation du COVID-19, le trafic aérien dans les pays européens a marqué une baisse de 61 % en mai 2021, par rapport à la même période en 2019, rapporte l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, EUROCONTROL.

Toutefois, l’Organisation avait alors souligné que la situation pourrait s’améliorer, même si la situation du COVID-19 continue d’affecter d’autres pays.

À cet égard, le Conseil international des aéroports (ACI) a souligné que le trafic aérien de passagers subissait une crise profonde en raison de la situation COVID-19.

Selon le communiqué de presse publié précédemment par l’ACI, le trafic de passagers aériens a diminué de 87,7 % dans le réseau aéroportuaire européen, au cours du premier trimestre de cette année, par rapport à la même période, en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,830SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles