AccueilLa UNEPénuries d’essence dans une Tunisie 22ème pays à prix bas!

Pénuries d’essence dans une Tunisie 22ème pays à prix bas!

Les stations-service en Tunisie ont  connu, au cours de ce mois, quelques grèves dans les opérations de distribution dans diverses régions du pays (gaz naturel et gaz sans soufre). Selon les sources bien informées d’African Manager, ces perturbations sont principalement dues au retard dans l’arrivée de certaines cargaisons importées par l’Etat tunisien, retard qui a nécessairement provoqué une diminution du stock de réserve du pays.

Nos sources ont souligné que la Tunisie pâtit depuis longtemps, et depuis le début de la crise internationale du carburant due à la pandémie de Covid-19, d’une pénurie de son stock stratégique de carburant. Nos sources soulignent à ce propos le manque de « lieux de stockage », ce qui a empêché « d’acheter et de stocker » plus de carburants en temps de crise ou lorsque les prix mondiaux chutaient.

  • Importante pénurie de carburants

Rappelons, par ailleurs, que le directeur général des hydrocarbures au ministère de l’Industrie, Rachid Ben Dali, avait déclaré s’attendre à ce que le pays connaisse une crise dans l’approvisionnement en produits pétroliers, qualifiant la situation énergétique de la Tunisie de critique en raison d’une importante pénurie de carburant.

Ben Dali avait expliqué dans des déclarations précédentes (ar), que la pénurie actuelle est due à plusieurs raisons, dont essentiellement la crise ukrainienne, la hausse de la spéculation sur le marché mondial, en plus des difficultés de la Société des industries de raffinage «Stir » avec  une pénurie importante dans son stock stratégique. Une société que le ministère dit en difficultés et qui se dit elle-même bien portante.

Ben Dali avait ajouté que « la spéculation et la forte demande internationale de produits pétroliers, ont aussi poussé les fournisseurs internationaux à exiger de la Tunisie de payer cash à la réception des cargaisons, ce qui a aggravé la situation pour la Tunisie ».

Et c’est dans toute cette conjoncture que la Tunisie se prépare à une 4ème hausse des prix des carburants depuis le début de cette année, et qui devrait inclure quatre produits pétroliers.

La ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie, Naila Gounji (ar), avait également précisé il y a quelques semaines, que la politique d’ajustement des prix des carburants est imposée et continuait, en rassurant, cependant,  de l’engagement du gouvernement pour des mesures d’accompagnement qu’elle n’avait pas précisées. La décision semble avoir été reportée pour des raisons politiques, aidée par la baisse du prix du baril, mais serait inéluctable et inévitable, l’Etat devant obligatoirement baisser les dépenses de compensation pour laisser plus d’espace financier à l’investissement et la création d’emplois.

  • La Tunisie, plus chère que l’Egypte, et moins chère que le Maroc

Précisons de notre côté qu’à la date du 8 août 2022 et selon le site spécialisé « GlobalPetrolPrices », le prix moyen de l’essence mondial était de 1.39 (Dollar US) le litre. Il y a une différence importante de ces prix entre les pays. Généralement, les pays riches ont des prix plus élevés, tandis que les pays plus pauvres et les pays qui produisent et exportent le pétrole ont des prix nettement plus bas. Les différences de prix entre pays tiennent à l’imposition de diverses taxes et subventions pour l’essence. Tous les pays ont accès aux mêmes prix du pétrole sur les marchés internationaux, mais ils imposent des taxes différentes. En conséquence, les prix de l’essence sont différents.

Selon le site en question, le prix de l’essence en Tunisie est de 2,33 DT (Dinar Tunisien), l’équivalent de 0,743 USD, c’est-à-dire moins cher que la moyenne du prix mondial. A titre de comparaison, le prix moyen de l’essence dans le monde pour cette période est de l’équivalent de 4,35 Dinars tunisiens. Le tableau ci-dessous indique le prix de l’essence en Tunisie par rapport à d’autres pays.

En Benchmark avec des prix en USD, la Tunisie avec le litre à 0,743 USD est classée à la 22ème place parmi les 168 pays recensés par le site spécialisé « GlobalPetrolPrice ». Une place que la Tunisie doit à la compensation, par l’Etat, du prix du litre d’essence à la pompe.

Au Maroc, c’est l’équivalent en Dirham de 1,618 USD, un peu plus de la moitié d’un Dollar (0,561 USD) en Egypte, presque 2 USD (1,832 USD) en France, et nettement moins en Algérie et en Libye qui sont respectivement le 4ème et le 2ème pays au monde où la litre d’essence est le moins cher

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -