Pétrole : Panoro obtient la reconduction du permis offshore Sfax

Pétrole : Panoro obtient la reconduction du permis offshore Sfax

par -

La compagnie pétrolière Panoro a conclu un accord avec la Direction générale des hydrocarbures portant sur la reconduction du permis d’exploration offshore Sfax.

La première période de renouvellement a expiré le 8 décembre 2018. Panoro, qui a acquis la participation de DNO dans la concession, l’année dernière, a eu des entretiens avec les autorités tunisiennes sur les conditions et le calendrier de forage d’un puits auquel la société s’est engagée dans le cadre de la première période de renouvellement.

Panoro a accepté de respecter l’obligation de forage lui incombant dès que possible et collabore avec son partenaire l’ETAP au titre de la planification des forages et des approbations de forage / tests pour le puits offshore Salloum West-1 (SAMW-1).

La cible principale sera la formation Bireno, d’une profondeur de 3 200 m , dont les études sismiques 2D et 3D montrent ce qui semble être un bloc indépendant à l’ouest de la structure découverte de Salloum.

Il s’agit d’enquêter sur une faille en amont du puits Salloum-1, creusé par British Gas en 1992, qui a fourni du pétrole à partir de la formation Bireno à un flux estimé à 1 846 b / j.

Panoro a pour objectif de prouver des ressources supplémentaires à proximité de Salloum-1, puis d’accélérer le développement de Salloum grâce à un lien avec les infrastructures pétrolières voisines. Une fois le forage accompli avec succès, le puits SAMW-1 pourrait être mis en service via un test de puits étendu.

La concession de Sfax Offshore couvre une superficie de 3 228 km 2 au large de la ville de Sfax. Elle contient deux autres découvertes de pétrole, Ras El Besh et Jawahra, avec du pétrole récupérable brut estimé par la DNO à 20 MMbbl.

En outre, il est prévu que le permis offrira un potentiel d’exploration supplémentaire allant jusqu’à 250 millions de barils. De nombreux champs en production existent à proximité, avec une infrastructure et une capacité disponible dans les pipelines et autres installations.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire