Promochimica est à l’arrêt et en cours de restructuration

Promochimica est à l’arrêt et en cours de restructuration

par -

Un train peut en cacher un autre, disait l’adage. On apprend ainsi, dans les états financier d’Unimed, qu’une de sociétés où l’entreprise de Ridha Charfeddine a investi, est en grande difficulté. En effet, selon ces états, «la société Unimed détient une participation de 17,51% dans le capital de la société Promochimica pour une valeur nette comptable de 7.762.600 DT et une avance en compte courant sur ladite société pour un montant de 405.555 DT. Les derniers états financiers audités de la société Promochimica datent du 31 décembre 2016, et font apparaître des capitaux propres de 12.610.425 DT, soit 2.208.085 DT part d’Unimed ». Arrêtés au 30 novembre 2018, mais non audités, ces états financiers font cependant apparaitre des capitaux propres négatifs de 2.656.839 DT. «Nous comprenons que ladite société est actuellement à l’arrêt et un plan pour sa restructuration est en cours d’être étudié par ses différents actionnaires », concluent les commissaires aux comptes d’Unimed. Et ces derniers de conseiller, en conséquence, «que les actifs la concernant au niveau des états financiers d’UNIMED devraient faire l’objet d’une dépréciation couvrant la totalité de leur montant».

Rappelons qu’en 2011, la Tap annonçait que l’Italien Promochimica et Unimed, allaient créer en partenariat et pour un coût de 40 MDT, une unité de production de principes actifs pharmaceutiques, dans la région de Beja. Il semblerait donc que ce projet, entré en production en 2012, soit désormais en grosses difficultés après 6 exercices.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire