Ras Jdir fait peau neuve

Le directeur général de la Douane  libyenne, le général de division Souleiman Ali Salem, s’est fait remettre les  nouveaux bâtiments administratifs du ministère du transport au point de passage frontalier  terrestre libyen-tunisien de Ras Jdir, jeudi.

Accompagné de la Directrice générale de la Douane tunisienne,  du sous-secrétaire libyen du ministère du transport et des chefs des services de sécurité du poste, il a également ouvert les nouvelles voies de passage supplémentaires à la frontière.

Sept nouvelles voies de passage et quatre bâtiments ont été inaugurés, à savoir un bâtiment douanier pour les passagers, un autre pour les bus, un bâtiment d’hébergement pour les membres de la douane et un bâtiment pour le centre de gestion des ports, précise le site Libya Herald.

En comptant les anciennes voies, cinq voies seront réservées aux passagers, deux au commerce bilatéral et une aux ambulances et aux diplomates. Si les nouvelles voies sont techniquement prêtes, elles n’ont pas encore été activées. Un comité conjoint sera établi entre les autorités douanières des deux pays pour inspecter les passagers et les échanges commerciaux de manière unilatérale au lieu que les deux parties effectuent deux inspections distinctes. L’objectif est de réduire les retards dans le trafic dans les deux sens.

L’objectif est d’accroître le rythme des voyages et les échanges entre les deux pays afin de stimuler l’économie tunisienne d’une part et de diversifier l’économie libyenne d’autre part.  Cette démarche vise également à maintenir la sécurité et la stabilité dans les deux pays grâce à l’amélioration des échanges commerciaux et à la libre circulation des personnes.

Les deux pays constatent l’existence d’une complémentarité entre les deux pays. Par exemple, la Libye est un gros importateur de nombreux produits finis, notamment de denrées alimentaires et de matériaux de construction, tandis que la Tunisie est un fabricant et un exportateur de nombre de ces produits. La Libye importe déjà un grand nombre de ces produits, mais l’augmentation des échanges avec la Tunisie voisine, plutôt qu’avec un pays non voisin, aurait pour la Libye l’avantage supplémentaire, en termes de sécurité, de maintenir la stabilité de la Tunisie.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,020SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -