AccueilAfriqueSoudan : Plusieurs morts lors de nouvelles manifestations contre le coup d'État

Soudan : Plusieurs morts lors de nouvelles manifestations contre le coup d’État

Cinq manifestants ont été tués samedi 13 novembre au Soudan, lors d’une nouvelle journée de mobilisation rassemblant des dizaines de milliers d’opposants au coup d’État du général Abdel Fattah al-Burhane.

- Publicité-

Il y a deux jours, le militaire, auteur du putsch du 25 octobre, entendait entériner le nouvel état de fait en reprenant la tête du Conseil chargé de la transition, reformé pour l’occasion de militaires et de civils apolitiques en remplacement de ceux qu’il avait déposés ou arrêtés.

Mais samedi, les partisans d’un pouvoir civil sont parvenus à rassembler à travers le pays des dizaines de milliers de personnes, pourtant contraintes, en raison de la coupure d’Internet depuis près de trois semaines, de s’organiser par SMS ou via des graffitis sur les murs.

L’ONU et des ambassadeurs occidentaux avaient appelé les forces de sécurité à éviter une effusion de sang dans un pays où déjà plus de 250 manifestants avaient été tués lors de la révolte qui renversa en 2019 le dictateur Omar el-Béchir.

Les forces de sécurité semblent cependant avoir fait le choix de la répression : un syndicat de médecins prodémocratie a recensé cinq manifestants tués à Khartoum, ainsi que de « nombreux blessés par balles » ou gaz lacrymogènes.

Et les forces du général Burhane ont même, selon la direction provinciale du ministère de la Santé, attaqué des hôpitaux de la capitale. Une version contestée par la police qui nie avoir ouvert le feu sur les manifestants et dit avoir enregistré, selon la télévision nationale, « 39 blessés graves » parmi ses rangs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,847SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles