AccueilAfriqueTentatives extérieures d’influence des débats publics

Tentatives extérieures d’influence des débats publics

Ces dernières années, les tentatives extérieures d’influence des débats publics africains se sont multipliées, notamment sur les réseaux sociaux. Après avoir combattu, à plusieurs reprises, ces réseaux d’influences visant les pays africains, notamment en période électorale, Facebook a renforcé ses méthodes de lutte contre ces pratiques, rapporte Ecofin.

- Publicité-

Facebook vient de démanteler sur sa plateforme trois réseaux d’influence ciblant l’Afrique. Deux d’entre eux sont originaires de Russie et le troisième de France. L’information nous a été fournie par le géant du web dans une conférence Zoom organisée ce mardi 15 décembre.

Ces groupes qui se rendent coupables de « comportement non authentique coordonné », selon les politiques du réseau social, tentent généralement d’influencer les débats publics africains en faveur de tiers ou des intérêts des pays d’origine du réseau d’influence. Néanmoins, les réseaux démantelés cette fois-ci par Facebook présentent une particularité. Comme l’a expliqué Nathaniel Gleicher, chef de la stratégie de cybersécurité chez la multinationale basée à Menlo Park : « c’est la première fois qu’on observe des réseaux interagir, dans le but de montrer que l’autre diffuse de fausses informations ou est juste inauthentique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,568SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles