AccueilLa UNETunis battra le rappel pour la «sobriété énergétique»

Tunis battra le rappel pour la «sobriété énergétique»

Plus de 300 entreprises hautement impliquées en matière d’écologie et d’ énergie, de France, Tunisie et 6 autres pays africains, ont confirmé leur participation au 1er Forum « Afrique, France » sur la transition écologique et énergétique que la Tunisie hébergera durant trois jours, du 27 au 29 septembre 2022, à Gammarth, dans la banlieue nord de la Capitale.

Au nom des organisateurs français de l’évènement, Expertise France et Business France, Michel Bauza et Slim Gritli ont présenté, mercredi 21 septembre, le programme de ce Forum lors d’un point de presse tenu au siège d’Expertise France à Tunis (aux Berges du Lac).

Vivement intéressée autant par la thématique que par le développement de sa coopération avec la France et les pays africains, la Tunisie compte aligner 200 sociétés dont 10 startups, tandis que la France également très attentive à la question énergétique et écologique, participe avec 55 entreprises dont plusieurs sont mondialement réputées pour leur grande innovation en la matière.

Les autres pays africains participants sont l’Algérie, Côte d’Ivoire, Cameroun, Sénégal, Egypte et Libye, avec une soixantaine d’entreprises.

L’Egypte, notamment, a annoncé l’envoi d’une forte délégation, car elle va accueillir en novembre prochain la 27ème édition de la Conférence internationale sur le climat ou COP27.

Michel Bauza a mis l’accent sur la position géographique idéale de la Tunisie et ses compétences ainsi que son expertise en matière énergétique et écologique qui ont motivé son choix pour abriter l’évènement, se déclarant convaincu que ces atouts contribueront à assurer le succès du Forum.

« Notre ambition, a-t-il dit, est de mettre en contact les entreprises participantes et  de les rapprocher pour des échanges d’idées et le partage de solutions aux défis écologiques et énergétiques devenus d’une actualité brûlante, à l’échelle planétaire.

En effet, a-t-il ajouté, chaque pays a sa situation et son contexte propre auxquels il peut adapter de manière idoine les solutions proposées.

Volet principal du Forum, Slim Gritli a indiqué que des bailleurs de fonds vont participer dont l’Agence Française de Développement. Il y aura, en effet, des décideurs publics, des représentants des collectivités territoriales, des entrepreneurs, des donneurs d’ordres mais aussi des institutions financières.

Se préparer à l’avenir

Le programme comporte des conférences techniques, des rendez-vous dits « BtoB », c’est-à-dire des rencontres entre entrepreneurs pour discuter de projets de partenariat, des présentations de projets, de startups tunisiennes et françaises, outre des  expositions

Michel Bauza a signalé une entreprise française connue pour son invention d’une peinture qui permet de réduire la température, et une autre qui capte et collecte les précipitations. En effet, a-t-il dit, la meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas, soit la maîtrise et l’économie d’énergie ou ce qu’on appelle désormais la sobriété énergétique.

Ainsi, ont noté les intervenants, il y a des solutions à court terme pour la transition écologique et énergétique qui sont très efficace, ainsi que d’autres à caractère stratégique. L’essentiel est de se préparer à l’avenir et de ne pas subir les changements.

La startup tunisienne connue « Kumulus » participe au Forum, elle a réussi à mettre au point un système pour collecter l’eau à partir de l’air comme le phénomène de la rosée.

En effet, sans préparation, on risque de tomber sous la loi de la nécessité, comme on l’a constaté, dernièrement, en l’Europe qui s’est vu obligé de revenir à l’utilisation du  coke, comme source d’énergie, pour surmonter la crise énergétique actuelle à laquelle elle ne s’était pas préparée.

Ainsi, ce Forum vise à promouvoir la coopération franco-africaine en tant que voie à  même d’apporter des solutions concrètes de développement durable, en tirant profit, entre autres, de l’innovation portée dans ce domaine par les startups tunisiennes et françaises.

L’institution « Business France » a, en effet, pour mission de favoriser le développement des entreprises françaises en Afrique du Nord et la mise en œuvre de projets d’investissement nord-africains en France.

1400 entreprises françaises sont établies en Tunisie et emploient plus de 5000 personnes.

Le Forum bénéficie, en outre, du soutien de l’ADEME (Agence française de la maîtrise de l’énergie), de l’Agence française de développement, acteur central de la politique de développement de la France qui finance, accompagne et accélère les transitions écologiques et énergétiques, entre autres. Il bénéficie aussi du sponsoring du groupe connu Shneider Electric.

Michel Bauza a signalé que ce premier Forum « Afrique, France » sur la transition écologique et énergétique sera marqué par le lancement d’un cluster « gritec » (technologie de l’énergie dite grise) à l’initiative de la chambre tuniso française de commerce et d’industrie. 

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,020SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -