AccueilActualitésTunisie : Jalloul lance une alerte contre la cybercriminalité

Tunisie : Jalloul lance une alerte contre la cybercriminalité

Le président de l’Institut tunisien des études stratégiques (ITES) Neji Jalloul a indiqué jeudi qu’il n’y a pas une prise de conscience en Tunisie de la menace croissante liée à la cybercriminalité. Il a justifié cet état de fait par l’absence de législation et de loi pénale applicable à ce type de délit.

- Publicité-

S’exprimant ce jeudi en marge d’une journée d’études organisée par l’ITES sur le thème « Impact de la cybercriminalité en Tunisie », Neji Jalloul a indiqué que l’ITES a signé deux conventions avec l’Inde et la Russie fédérale dans le cadre de la coopération dans ce domaine et la formation d’experts en matière de cybercriminalité.

La journée organisée par l’ITES vise à étudier cette question qui a un impact sur la société, la culture et l’économie, a-t-il ajouté, faisant état d’une coopération dans ce sens avec les ministères de l’Intérieur, de la Justice et de la Défense. Une équipe d’experts représentant ces différents ministères sera constituée pour l’élaboration d’une étude sur la cybercriminalité. Le but étant, selon lui, de prémunir la société, la jeunesse et l’économie des risques associés à ce phénomène et d’élaborer des projets de loi à cet effet.

Au cours de cette journée d’études à laquelle ont pris part des magistrats et des cadres des ministères de l’Intérieur et de la Défense, Oussama Lahmar, expert en sécurité informatique a donné une conférence sur les mutations technologiques et les mesures à prendre face à la prolifération de la cybercriminalité ces dernières années aux niveaux international et national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,577SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles