23 C
Tunisie
jeudi 29 octobre 2020
Accueil Actualités Tunisie : L’UTICA appelle à une trêve sociale

Tunisie : L’UTICA appelle à une trêve sociale

Dans le cadre du renforcement de la collaboration et de la concertation entre l’UTICA et les chambres de commerce et d’Industrie, Mme. wided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA, a tenu une réunion de travail, mercredi 7 décembre 2011, avec les Présidents des Chambres de Commerce et d’Industrie.

- Publicité-

Cette réunion a pour objectif de mieux cerner les problèmes et les contraintes qui entravent actuellement l’activité économique et d’essayer de s’organiser et d’harmoniser les démarches pour une meilleure défense des intérêts des entreprises, et une relance rapide de l’économie nationale.

Ainsi, les participants ont soulevé plusieurs problèmes qui représentent aujourd’hui un réel danger pour l’économie nationale et qui risquent d’aggraver la situation économique dans cette étape transitoire.

Ils ont mis l’accent, dans ce contexte, sur la nécessité de mettre fin aux revendications et les sit-in qui bloquent la bonne marche des entreprises, et qui ont été à l’origine d’une certaine réticence des investisseurs étrangers et même ceux locaux.

Ils ont noté, également, que ces problèmes, ajoutés à la crise financière européenne et ses diverses répercussions, risquent de paralyser les entreprises tunisiennes et par la suite l’économie nationale en général.

Mme. Wided Bouchamaoui a précise, à ce propos, qu’il devient plus que jamais important de conjuguer et d’unifier les efforts de tous les acteurs économiques et de tous les partenaires sociaux dans l’objectif de relancer l’économie nationale et contribuer activement à la réussite de cette étape transitoire.

Elle a appelé, par ailleurs, à une trêve sociale pendant cette étape de transition afin d’atteindre ces objectifs et relancer l’économie nationale.

La présidente de l’UTICA a invité tous les Présidents des CCI à intensifier les efforts et repenser la coordination et le suivi afin d’évaluer de très près la situation, et assoir les stratégies adéquates pour essayer de redresser la barre et faire face à cette situation économique qui devient de plus en plus alarmante.

Il a été convenu, à l’issue de cette rencontre, de tenir une réunion périodique entre l’UTICA et les présidentes des Chambre de commerce et d’industrie, une fois tous les trois mois afin d’examiner la situation économique et sociale dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,333SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles