25 C
Tunisie
mercredi 30 septembre 2020
Accueil La UNE Tunisiens bloqués à la frontière avec la Libye : Le SOS de...

Tunisiens bloqués à la frontière avec la Libye : Le SOS de Mustapha Abdelkebir !

L’Observatoire tunisien des droits de l’Homme (OTDH) s’est dit très « inquiet et préoccupé » de la situation de plusieurs ressortissants tunisiens qui sont bloqués depuis plus d’une semaine à la frontière tuniso-libyenne dans cette conjoncture sanitaire et sécuritaire extrêmement difficile.
Au demeurant, le président de l’OTDH, Mustapha Abdelkebir n’a jamais cessé de lancer des appels de détresse au gouvernement Fakhfakh afin d’assurer le retour des citoyens tunisiens. Il a, dans ce contexte, affirmé ce lundi 13 juillet 2020, que la situation des Tunisiens bloqués dans les points de passage frontaliers de Dhehiba-Wazen et Ras Jedir, est très critique et lamentable, ce qui doit impérativement appeler l’intervention urgente des autorités tunisiennes.
Abdelkebir a encore expliqué que l’indifférence du gouvernement pèse lourdement sur la psychologie, la santé des citoyens, étant donné qu’ils souffraient, depuis des jours, de manque de nourriture, certains d’entre eux étant diabétiques ets ont besoin de médicaments alors que d’autres ont été victimes de piqûres de scorpions puisqu’ils dorment à même le sol. Et d’ajouter que leurs vies sont en danger, tenant que le gouvernement pour entièrement responsable dans cette affaire.
Abdelkebir a de nouveau invité les parties concernées locales à assouplir les mesures du retour des Tunisiens bloqués en Libye en assurant des entrées quotidiennes via le poste frontalier de Ras Jedir, ajoutant qu’il faut être vigilant s’agissant de la situation épidémiologique dans le pays voisin. Il a souligné, à cet égard, la nécessité de soumettre les arrivants au protocole et aux mesures sanitaires en vigueur, même s’il faut les accueillir dans de bonnes conditions.
Rapatriement de 113 Tunisiens bloqués en Libye
On rappelle qu’au total 113 Tunisiens ont parachevé, depuis jeudi 2 juillet 2020, toutes les mesures de santé et de sécurité au poste frontière de Ras Jedir, après avoir été évacués de Libye et transportés par bus vers le centre de quarantaine obligatoire de Zarzis.
Des centres de quarantaine ont été aménagés pour accueillir ces personnes et ce en coordination avec la partie libyenne.
Pour rappel, les autorités tunisiennes avaient annoncé l’ouverture, depuis le 27 juin dernier, ses frontières terrestre, aérienne et maritime, qui avaient été fermées à la mi-mars afin de ralentir la propagation de la pandémie de nouveau coronavirus. Et pour assurer la sécurité sanitaire du pays, mais aussi rassurer tous les voyageurs venant de différents pays, la Tunisie a mis en place tout un protocole sanitaire rigoureux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,658FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,309SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles