13 C
Tunisie
vendredi 26 février 2021
Accueil Actualités Un radar météo ultra précis sur les oueds de Medjerda, Mellègue et...

Un radar météo ultra précis sur les oueds de Medjerda, Mellègue et Tessa

Un radar météo ultra-précis sera installé et mis en service, en automne 2021, pour surveiller les évolutions météorologiques sur une partie des bassins des oueds Medjerda, Melag et Tessa, (ouest et nord-ouest de la Tunisie), a annoncé, vendredi, le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.
En prévision de cet évènement, une équipe d’experts français en technologies radar a rendu visite, du 4 au 8 janvier 2021, au site, où sera installé le radar et s’est entretenue, à maintes reprises, avec des experts tunisiens, a-t-on indiqué de même source.
Les radars météorologiques, rappelle-t-on, permettent de localiser les précipitations et de mesurer leur intensité en temps réel. Outre l’intensité des précipitations, ces systèmes fournissent également, en exploitant l’effet Doppler, des informations sur le vent dans les zones précipitantes.
Ils aident ainsi, en comparant une série d’images radar, les prévisionnistes à observer l’évolution d’une perturbation, suivre sa trajectoire, déterminer l’intensité des précipitations, émettre avertissements et alertes, et affiner leurs prévisions.
La DG Trésore, relevant du ministère français de l’Economie, des Finances et de la Relance avait répondu favorablement à une demande formulée, en janvier 2020, par le ministère tunisien de l’Agriculture, pour la mise en place d’un radar météorologique ultra précis qui permettrait d’observer les évolutions dans des oueds en Tunisie.
C’est la société française « NOVIMET », spécialisée en solutions radar et services en hydrométéorologie, qui a développé le radar ultra précis à installer au nord-ouest tunisien. Selon le ministère de l’Agriculture, c’est grâce à un financement du Fonds d’aide au secteur privé (FASEP) que ce dispositif de surveillance météorologique a été développé au profit des autorités tunisiennes.
Le département ministériel ajoute, dans son communiqué, avoir conclu une convention avec l’Institut national de la météorologie (INM), et le partenaire français (Novimet). Le site de l’installation du radar a été choisi, selon une simulation technique. Les études et les préparations logistiques ont commencé afin que les travaux d’installation soient entamés en Mars 2021.  

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles