AccueilActualitésVous voulez émigrer à l'étranger? "Harraga" vous renseigne!

Vous voulez émigrer à l’étranger? « Harraga » vous renseigne!

La montée de la migration irrégulière, dans notre société tunisienne, soulève de nouvelles interrogations sur les manières de prévenir et de lutter contre ce phénomène.

- Publicité-

Le bureau tunisien de l’Agence pour l’Innovation et la Planification (IPA Switxboard) est une entreprise sociale qui a pour objectif d’identifier les ressources à l’échelle mondiale, en adéquation aux besoins des régions défavorisées.

Dans cette optique et à travers son projet intitulé « HARRAGA », cofinancé par le Fonds pour l’Asile, la Migration et l’Intégration du Ministère Fédéral de l’Intérieur, IPA Switxboard s’active pour la réduction du phénomène de la migration irrégulière sur trois niveaux à savoir :

La réduction de la migration irrégulière de la Tunisie vers l’Europe

L’intégration des migrants de retour

Le développement des perspectives de et avec les personnes ressortissantes de pays tiers

Ainsi, les deux premiers niveaux d’intervention visent d’une part à accompagner et à faciliter l’intégration des jeunes tunisiens dans la société, qu’ils soient de retour forcé ou bien les jeunes tunisiens qui songent ou œuvrent à immigrer illégalement. D’autre part, à instaurer un environnement social garant de l’égalité des chances et propice au développement de nouvelles perspectives.

Le troisième niveau d’intervention vise les personnes ressortissantes de pays tiers pour essayer de trouver des solutions alternatives et individuelles incluant la formation et le développement de perspectives d’emploi.

L’accent est mis ici en particulier sur les migrants vulnérables, les victimes de violences et de violences sexuelles, les personnes affectées par la traite des êtres humains qui ne sont pas suffisamment protégées et prises en charge.

« Nous savons que la Tunisie est confrontée à la migration du fait notamment de sa position dans la route de la Méditerranée centrale. Alors qu’elle s’arme d’une stratégie nationale pour permettre d’organiser les retours et la réintégration des tunisiens rapatriés, la prévention contre la migration irrégulière et les moyens mis à disposition pour endiguer ce phénomène mortel restent peu significatifs. La politique répressive donne très peu de résultats et l’engagement citoyen est peu présent dans cette approche. Enfin, la mise à l’agenda de la question des migrations internationales reste également en suswpens, et peu d’efforts sont organisés afin de garantir la protection et l’intégration des personnes venues d’ailleurs » déclare Sana Bousbih, coordinatrice senior du programme migration à IPA Switxboard

Au cours des dernières semaines, IPA Switxboard a procédé à l’ouverture officielle de ses bureaux dans les villes de Tunis, Sousse, Mahdia, Sfax et Zarzis.

« Le choix d’opérer dans ces villes s’est imposé naturellement, car les jeunes sont à la fois les plus fragiles face à des discours parfois positifs sur la migration irrégulière, mais aussi les plus aptes à apprendre à les identifier et s’en défendre quand munis des outils adéquats et d’un accompagnement d’ouverture sur de nouvelles perspectives », ajoute Bousbih.

Conscient de l’enjeu et de l’importance de l’accompagnement ciblé des jeunes tunisiens et des personnes ressortissantes de pays tiers, IPA Switxboard, à travers son projet « HARRAGA », se propose d’intervenir, dans chacun de ses bureaux via une assistance psychosociale, légale mais aussi la mise en place d’un accompagnement et de formations pour le développement de perspectives d’emploi.

« Ce que nous voyons aujourd’hui, c’est la rébellion des jeunes qui ont senti qu’ils ne faisaient pas partie du monde… », déclare Kilian Kleinschmidt, fondateur et CEO d’IPA Switxboard.

« … Contrairement aux idées reçues, les personnes dîtes en mouvement ne sont pas une menace, les personnes en mouvement sont une opportunité et ce qu’il nous suffit de faire c’est simplement d’aider à rendre ces opportunités visibles », ajoute-t-il.

Pour plus d’informations, deux numéros verts sont mis à disposition pour permettre de  joindre les experts du projet « HARRAGA »:

Numéro vert bureau de Tunis : 80101720

Numéro vert bureau de Sfax : 80101730

2 Commentaires

  1. grâce à cette révolution bénie la jeunesse tunisienne n’a plus confiance dans l’avenir de leur pays et ses gouvernants depuis 10 ans ils cherchent d’émigrer clandestinement aux risques de leurs vies pour chercher l’eldorado européen c’est une émigration économique parce que depuis 10 ans pas d’investissements créateurs de richesse et d’emplois difficultés économiques et financières et inflation galopante les chanceux le personnel médical les cadres supérieurs et les jeunes qualifiés et les professionnels de métiers trouvent leurs chances en Amérique du nord,en Europe occidentale et dans les pays du golfe

  2. Le contenu de cet article est excellent et informatif mais votre titre c’est du grand n’importe quoi. Je viens de lire le même article chez Kapitalis avec un bien meilleur titre. Vous faites du tord a cette pourtant si belle initiative. Changez votre titre bordel et démontrez que vous êtes capable de faire du journalisme correct!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,452SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles