Tags Posts tagged with "communication"

communication

par -
0
On vient d’apprendre qu’un agent à la Banque nationale agricole (BNA)

Depuis des années, la BNA s’est lancée dans une nouvelle stratégie de communication ayant principalement pour objectifs de renforcer son identité, de consolider sa notoriété et de véhiculer l’image d’une banque jeune et citoyenne. Le sport semble être le vecteur de communication privilégié de la banque et est une composante essentielle aussi de sa stratégie RSE structurée autour de 2 principaux axes, à savoir « L’Education & la Solidarité » ainsi que « Le Sport et l’Olympisme ».

Le sport est un levier de richesse en termes d’image, de notoriété et d’identité ; c’est un véritable ascenseur social et est synonyme aussi de large audience et de mobilisation médiatique.
Pour le choix de cet axe, c’est la convergence entre les valeurs du sport en général et celles portées par la BNA, durant son parcours de plus de 55 ans, qui est à la base de cet engagement de la banque dans le sport.

L’objectif est de définir et de retracer le rôle social de la BNA, de valoriser sa responsabilité sociétale et son engagement communautaire et, finalement, de rajeunir son image et instaurer un échange de valeurs et des rapports durables avec la société.

Dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie, multiples sont les conventions de partenariat déjà établies par la BNA, les manifestations sportives auxquelles elle a apporté son soutien  :

Le partenariat BNA – CNOT

Le partenariat BNA – CNOT date depuis 2012, par la concrétisation et l’activation de ce partenariat, la BNA a défini le sport olympique comme étant l’élément central et l’axe primordial de la stratégie de marketing sportif et de l’engagement de cette banque dans le sport.

La BNA vise aussi via ce partenariat l’association de son image à des événements internationaux et aux valeurs de l’olympisme et le soutien de l’élite sportive tunisienne. La BNA se veut un acteur citoyen et dynamique de la société.
Le slogan « La BNA : Une Banque, Un Esprit Olympique » traduit et expose avec clarté l’objectif marketing pour ce partenariat.

Le « BNA Challenge Team », un concept unique

En 2016, la BNA a annoncé avec fierté et grande ambition le nouveau challenge de la BNA en matière de mécénat sportif : Un nouveau concept baptisé « BNA Challenge Team » et qui a pour objet le parrainage des futurs champions des sports individuels. Il s’agit bien évidemment d’une action de mécénat et non pas de sponsoring.
L’objectif principal est de voir cette nouvelle alliance contribuer à la découverte de jeunes talents et à une meilleure formation de l’élite sportive tunisienne afin d’accompagner le travail de fond effectué et par le CNOT et par les Fédérations sportives.

« BNA Challenge Team » au podium des JO de RIO

C’est une grande fierté pour la Tunisie et une grande récompense pour la BNA. Le jeune athlète Oussama Oueslati, parrainé par la BNA dans le cadre de son projet sportif « BNA Challenge Team », a offert à la Tunisie une médaille de bronze de la compétition de Taekwondo des Jeux Olympiques Rio 2016, une première médaille olympique pour cette discipline.
Il y a lieu de rappeler aussi que deux autres jeunes sportifs de « BNA Challenge Team » ont participé aux JO de RIO 2016 à savoir les Ines GMATI & Fares FERJANI et ont aussi donné le meilleur d’eux-mêmes, au cours de cette compétition de très haut niveau.

Les Jeux de Plage « BNA Beach Games »

Toujours dans le cadre de cet engagement en faveur de l’adoption des valeurs du sport et de l’olympisme, la BNA a lancé en 2015 les Jeux de Plage de la Tunisie : « BNA BEACH GAMES « .
La BNA, à travers cet évènement placé sous le signe du partage, vise à renforcer son image de banque de proximité et de banque citoyenne tout en valorisant son engagement pour le sport.

Le lancement du Beach Handball en Tunisie

Depuis 2012, la BNA, en partenariat avec la Fédération Tunisienne de Handball et la Ligue Nationale de Beach Handball, a assuré le lancement, la promotion et la vulgarisation du Beach Handball en Tunise et ce en organisant chaque année les compétitions officielles de cette discipline sportive.

La Grande Récompense, La médaille d’Or de PESCARA du Beach Handball

La médaille d’or qui a été offerte à la Tunisie par l’équipe nationale de Beach Handball à l’occasion de sa participation aux Jeux Med de PESCARA 2015 ne peut que valoriser les efforts déployés par la BNA et récompenser sa démarche de sponsoring sportif adoptée pour la promotion du Beach Handball.

par -
0
Targa Conseil vient de publier une modélisation graphique des performances des banques tunisiennes cotées en bourse

C’est lors d’une rencontre organisée ce vendredi 29 juillet 2016 en la présence d’un bon nombre de journalistes, d’intermédiaires en bourse et de représentants de banques que la BIAT a annoncé le lacement de son nouveau site institutionnel. A travers cette nouvelle plateforme, la BIAT se veut plus proche de ses clients mais aussi des actionnaires.

Lors de cette rencontre, Mohamed Agrebi, directeur général de la BIAT, s’est félicité du lancement du nouveau site web de la banque, soulignant qu’il s’agit d’un projet stratégique visant la mise en place d’une nouvelle politique de communication et la refonte du système d’information de la banque, tout en mettant en place un nouveau modèle de e-Banking et tout en améliorant la politique de gestion des services.

Il a dans le même contexte ajouté qu’à travers cette nouvelle politique institutionnelle, commerciale et financière, la BIAT souhaite amener davantage d’interactivité et de dynamisme dans ses relations avec son environnement extérieur.

Selon ses déclarations, le nouveau site institutionnel est une étape importante avec un double objectif. D’une part, il offre plus de transparence et de proximité vis-à-vis des différents publics en communiquant de manière régulière sur l’activité de la banque et son actualité ainsi que sur les événements importants. D’autre part, il consolide et promeut l’image de la banque en mettant en exergue son histoire, sa gouvernance, ses réalisations ainsi que ses valeurs et son engagement sociétal.

De son côté Hechmi Lakriche, directeur général adjoint de la BIAT, en charge de la Banque de Détail, a indiqué qu’à travers ce nouveau site web, la BIAT souhaite offrir plus de transparence et de proximité au public. « C’est une banque de professionnels et d’experts soutenant l’économie du pays et accompagnant les clients dans leurs projets, la BIAT ancre son développement dans une perspective de responsabilité sociétale », a indiqué Hechmi Lakriche, rappelant la création de la Fondation BIAT pour la jeunesse, les actions de mécénat culturel et de sponsoring sportif concrétisant son engagement citoyen.

Il a dans le même cadre indiqué que le Centre de Relation Clientèle (CRC), en support au canal internet, est mis en place depuis décembre 2014 pour assurer la coordination des prises de rendez-vous, des demandes d’entrée en relation ainsi que la prise en charge des réclamations et des demandes d’information recueillies sur les canaux digitaux. Le CRC centralise également les appels téléphoniques entrants de plus de 15 agences de la BIAT et ambitionne de monter en puissance pour couvrir d’autres agences.

Hechmi Lakriche a ajouté que le réseau de 200 agences de la BIAT reste aujourd’hui le point de contact privilégié avec les clients et prospects de l’établissement. Ce réseau couvre tous les gouvernorats de la Tunisie et il est soutenu par une force commerciale spécialisée par marché composée de plus de 400 commerciaux au service des clients.

par -
0

Il n’y aura pas de trêve sociale de deux ans sans des garanties et des engagements de la part de toutes les parties pour sa concrétisation, a laissé entendre, Houcine Abbassi, secrétaire général de l’UGTT, au terme d’une réunion de concertation, organisée, mercredi, 29 juin 2016, au palais de Carthage, autour du programme du prochain gouvernement d’unité nationale.

Au terme de cette réunion, il a été convenu d’organiser un deuxième conclave, vendredi, en présence des experts des partis et des organisations pour étudier les propositions autour du plan d’action du prochain gouvernement et partant produire une feuille de travail.

Dans une déclaration à la presse, Abbassi a ajouté « parler de trêve sociale en ce moment exige un ensemble de mesures supplémentaires…Nous ne sommes pas contre la trêve mais nous ne pouvons l’accepter qu’à des conditions permettant de garantir la stabilité sociale », a-t-il dit.

La trêve sociale et la stabilité sociale doivent passer par l’Institution de dialogue social, a-t-il, toutefois, poursuivi, appelant, à cet effet, l’ARP à examiner le projet de loi relatif à la création de ce conseil pour « institutionnaliser le dialogue social et garantir tous les moyens aidant à traiter les problèmes sociaux et économiques ».

Cette proposition de trêve sociale de deux ans a été proposée par l’UTICA dans le cadre des concertations autour de l’initiative pour la formation d’un gouvernement d’unité nationale.

Abbassi a souligné que l’UGTT a rappelé que le pourcentage des grèves a baissé de 75% par rapport à l’année dernière. Mais, « les grèves vont continuer si les parties sociales ne s’engagent pas à appliquer les accords…

Donc, toutes les parties doivent assumer leur responsabilité en honorant leurs engagements et en entamant le dialogue au sein de l’institution du dialogue social », a-t-il insisté. Pour mémoire, le projet de loi relatif à la création de l’Institution de Dialogue Social a été présenté à l’ARP, le 9 juin 2015. Tap

par -
0

L'UGTT s'est dite "préoccupée et étonnée" par la note adressée par le gouvernement le 2 mai 2016 au FMI sur les politiques économiques et financières selon laquelle le gouvernement envisage un relèvement facultatif et volontaire de l'âge de la retraite.

L’Union générale tunisienne du travail a dénoncé la « duplicité du discours » du gouvernement ainsi que ses positions « incohérentes » sur la réforme des régimes de la retraite », appelant le gouvernement à se prononcer sans équivoque sur la question et assumer ses responsabilités.

Selon un communiqué du département d’études et de documentation de l’UGTT publié, mercredi, l’organisation syndicale rappelle les nombreuses déclarations exprimées par le gouvernement sur le dossier du relèvement obligatoire de l’âge de départ à la retraite, soulignant que ces « mesures unilatérales » ont été rejetées par l’UGTT.

L’organisation syndicale s’est dite « inquiète et étonnée » face à la note adressée par le gouvernement le 2 mai 2016 au Fonds Monétaire international (FMI) sur les politiques économiques et financières.

Selon ce document, le gouvernement envisage non seulement un « relèvement facultatif mais aussi volontaire de l’âge de la retraite », sans pour autant donner de précisions.

En contrepartie, Dans une déclaration publiée mercredi, le ministère des affaires sociales rappelle que le projet de loi sur la retraite, tel que validé par le conseil des ministres le 13 juillet 2015, prévoit un « relèvement facultatif et non obligatoire » et ne fait aucune allusion à la « réduction des pensions ».

Le ministère précise, par ailleurs, que les amendements proposés sur le texte de loi sur la retraite est « une initiative de certains parlementaires et non du gouvernement », soulignant que le relèvement facultatif ne peut aucunement mettre fin à la crise des caisses sociales. (TAP)

 

par -
0

Selon des données fournies par le ministère du Commerce à African Manager, une batterie de mesures urgentes ont été prises et seront exécutées avant la fin de l’année 2016, et viseront à renforcer la politique promotionnelle des exportations tunisiennes vers les pays orientaux et occidentaux et l’organisation de rencontres BtoB entre les exportateurs tunisiens et les importateurs étrangers.

D’après ledit département , il a été également décidé de mettre en place une stratégie de communication pour promouvoir la destination Tunisie et l’organisation de visites de prospection au profit d’hommes d’affaires tunisiens à des marchés internationaux.

par -
0
La Tunisie a enregistré

Dans une déclaration à Africanmanager en marge de la communication financière de Tunis Ré qui s’est tenue mercredi 4 mai 2016 à Tunis, la PDG de la société, Lamia Ben Mahmoud, a affirmé que la société a renoncé à faire entrer un partenaire stratégique dans son capital à hauteur de 25%. Elle a expliqué que ceux qui ont manifesté leur intérêt pour entrer dans le capital de la société ont malheureusement exigé une participation d’au moins 50%, « Chose qu’on n’a pas pu accepter pour ne pas perdre l’identité de notre société », a assuré Mme Ben Mahmoud à Africanmanager.

Elle a par ailleurs indiqué que la société ne renoncera pas complètement à l’idée d’un partenariat stratégique. « Si jamais une opportunité s’offre à nous et qu’un partenaire adhère à notre identité on acceptera bien sûr », a indiqué Mme Ben Mahmoud, avant de rappeler que la société a déjà procédé à une augmentation de capital via ses fonds propres.

Rappelons que la société avait décidé en 2015 une augmentation de capital réservée à un partenaire stratégique à hauteur de 25% avec une option pour monter à 35% ultérieurement. L’opération entre dans le cadre du plan quinquennal visant le rehaussement du rating de la compagnie pour un meilleur accès aux marchés internationaux.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Une collision entre deux trains de voyageurs a fait des dizaines de victimes à Boudouaou, dans le nord de l’Algérie.Une personne a été tuée...

SPORT

0
Résultats et buteurs de la 3e journée du championnat de la Ligue 1 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche. Poule A . Samedi A Tatatouine US Tatatouine...