Gambie : L’ITFC décaisse 210 Millions $ pour les secteurs stratégiques

Gambie : L’ITFC décaisse 210 Millions $ pour les secteurs stratégiques

par -

La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC), membre du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), vient de signer avec le Gouvernement gambien un nouvel Accord-cadre de coopération d’une valeur de 210 millions de dollars américains sur trois ans. La cérémonie de signature s’est déroulée à Banjul, le 16 janvier 2018, lors de la visite officielle du Directeur Général de l’ITFC en Gambie.

L’accord vise à soutenir les secteurs économiques stratégiques du pays dont l’énergie, à travers l’importation de produits pétroliers raffinés, et l’agriculture, par l’importation d’intrants et le financement de produits agricoles destinés à l’exportation – notamment les arachides et les noix de cajou, qui sont les principaux produits agricoles d’exportation du pays. Cet accord vient également étendre la coopération avec la Gambie avec des programmes de développement du commerce visant la réduction de la pauvreté à travers un soutien technique et/ou financier de renforcement de capacités, d’échange d’information et de diffusion de connaissances.

L’accord a été signé entre M. Hani Salem Sonbol, Directeur Général de l’ITFC, et Son Excellence Fatoumata Jallow-Tambajang, Vice-présidente et Ministre de la Femme.

À cette occasion, le Directeur Général de l’ITFC, M. Hani Salem Sonbol, a déclaré : « la poursuite de cette importante coopération réaffirme la pertinence de la stratégie éprouvée de l’ITFC consistant à investir dans les secteurs-clés des économies de nos pays-membres, et ainsi contribuer à leurs objectifs de développement. »

Depuis sa création en 2008, l’ITFC a approuvé 30 opérations de financement au profit de la Gambie pour un montant total de 437 millions de dollars US. En ce qui concerne le développement du commerce, M. Hani Salem Sonbol a indiqué que l’ITFC étudie actuellement une demande portant sur un important programme- pilote visant à combattre l’aflatoxine en Gambie. L’éradication de ce champignon néfaste aura un effet très positif sur la qualité de l’arachide produite sur le territoire national en vue d’une consommation locale et d’une exportation vers les marchés européens et internationaux. Sur la base des résultats dudit projet-pilote, l’ITFC étudierait la possibilité de son élargissement au niveau national.

De son côté, la Vice-présidente de la Gambie et Ministre de la Femme, Son Excellence Fatoumata Jallow-Tambajang, a remercié l’ITFC pour son soutien continu et a affirmé que la Gambie cherche à améliorer son économie à travers la consolidation du taux de croissance, la création d’emplois et ainsi bâtir un meilleur avenir pour sa population.

Il convient encore de préciser que l’ITFC a d’ores et déjà collaboré avec 41 pays et plus de 180 clients du Moyen-Orient, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud. Grâce aux efforts de financement et de développement du commerce dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie et de l’industrie, l’ITFC a permis d’améliorer la vie de milliers de personnes et a contribué au développement socio-économique de ses pays membres.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire