L’Algérie lance de nouvelles mesures pour réduire les importations

L’Algérie lance de nouvelles mesures pour réduire les importations

par -

Le ministère du Commerce algérien a annoncé que le gouvernement va mettre en place de nouvelles mesures pour réduire davantage la facture d’importations qui continue à peser sur les finances extérieures du pays.

Selon les données rapportées par APS, le gouvernement propose de mettre en œuvre des mesures de sauvegarde volontaristes destinées à orienter les importations à une tendance baissière permettant de passer d’une facture globale d’importation de 40 à 41 milliards de dollars en 2017 à 30 milliards de dollars en 2018.

Ces mesures porteront sur un relèvement des droits de douanes, le rétablissement des droits de douanes et de la Taxe intérieure de consommation (TIC) sur certains produits finis importés, selon lui. Il a également cité une mesure de contingentement d’autres groupes de marchandises qui pèsent lourdement sur la balance commerciale, nous apprend APS.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire