AccueilInterviewMohamed Ali Toumi : Les agences de voyages sont menacées de faillite

Mohamed Ali Toumi : Les agences de voyages sont menacées de faillite

Les professionnels des agences de voyages  se sont récemment réunis à Hammamet afin de débattre des problèmes qui secouent le secteur  surtout la baisse sensible du nombre des touristes étrangers qui viennent encore séjourner en Tunisie.

- Publicité-

Dans une interview accordée à Africanmanager,  Mohamed Ali Toumi président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages (FTAV), a déclaré que les voyagistes organiseront une opération escargot, le 8 octobre prochain. Cette initiative, selon le responsable, a pour objectif de  sensibiliser le gouvernement aux  problèmes des professionnels en question et à demander son soutien. Interview :

  1. En quoi consistent les problèmes des agences de voyages tunisiennes ?

De nombreuses agences de voyages souffrent de plusieurs problèmes essentiellement à vocation financière. Ces agences sont menacées de faillite et elles ne sont plus capables de payer leurs dettes. Le gouvernement devrait réagir et appliquer des mesures concrètes afin de sauver le secteur.

  1. Est-ce qu’il y a des agences de voyages qui ont fermé leurs portes ?

Près de 120 agences de voyages sises à Tozeur et à Douz ont fermé leurs portes et ce suite à la dégradation de situation du secteur touristique essentiellement après l’opération terroriste qui a visé un hôtel à Sousse. La plupart de ces agences de voyages qui se trouvent dans le Sud nord ne sont plus actives.

C’est dans ce contexte que les professionnels du secteur  des agences de voyages en Tunisie se sont réunis et ils ont lacé un cri de détresse, afin que soient concrétisées  les mesures  annoncées par le gouvernement après l’opération terroriste de Sousse.

  1. Comment peut-on sauver ce secteur ?

Les professionnels du secteur  des agences de voyages en Tunisie sont en grande difficulté notamment après les deux attaques terroristes de Sousse et Bardo. Ils  ont lacé un cri de détresse, essentiellement alors que les mesures qui ont été annoncées par le gouvernement après l’opération terroriste de Sousse ne sont pas encore concrétisées. Il a été décidé d’organiser une opération escargot prévue le 8 octobre prochain. Cette opération consiste à rouler à faible vitesse, sur les routes avec des messages forts et précis, afin d’attirer l’attention.

  1. Est-ce que le tourisme intérieur a sauvé  le  secteur surtout après l’attentat de Sousse ?

Non,   le tourisme intérieur n’a pas pu sauver le secteur. Cependant il a sauvé quelques  hôtels. Le secteur touristique en Tunisie est dans une situation très sensible surtout après les opérations terroristes du Bardo et de Sousse.

1 COMMENTAIRE

  1. Quelles solutions recherchent-ils ? Que l’état éponge leurs dettes ? …..Toute l’économie tunisienne est en mauvais état, est il n’y a pas de raison de continuer cette politique d’endettement de l’état pour maintenir des secteurs sans aucun avenir ….On a hypothéqué excessivement le pays, son indépendance chèrement acquise est compromise, qu’est-ce qu’on va laisser au future générations de tunisiens qui n’ont pas émigrés ou pris une quelconque couverture d’un pays riche ….. Dommage que cette génération « post-révolution 2011 » ne voit autre chose que « quémander »…..aucune créativité, ou d’ingéniosité pour créer des richesses ….. Et même les pouvoirs publics ne cherchent à tracer aucune autre voie …..Ils courent auprès des emprunteurs pour colmater quelques brèches, sans aucune vision sur ce que sera le lendemain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,779SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles