Trump menace de frapper GMC avec “une importante taxe frontalière”

Trump menace de frapper GMC avec “une importante taxe frontalière”

par -

Le président élu américain, Donald Trump, a violemment critiqué, mardi, le constructeur automobile américain General Motors et a menacé de lui imposer “une importante taxe frontalière” s’il continuait à produire ses berlines Chevy Cruze au Mexique, rapporte ZoneBourse.

General Motors a rapidement réagi en affirmant dans un communiqué que toutes les berlines Chevrolet Cruze vendues aux Etats-Unis étaient fabriquées dans son usine de Lordstown dans l’Ohio. GM précise qu’il fabrique au Mexique les modèles Chevrolet Cruze à cinq portes destinés au marché mondial, un petit nombre d’entre eux étant vendus aux Etats-Unis.

D’après la même source, Donald Trump, dont l’entrée en fonction est prévue le 20 janvier, a promis pendant la campagne présidentielle de remettre en cause des traités commerciaux comme l’Alena, un accord signé en 1994 qui institue une zone de libre-échange entre les États-Unis, le Canada et le Mexique.Le futur président s’en est également pris à Ford pendant la campagne électorale pour avoir délocalisé sa production au Mexique.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire