AccueilSportHand - Mondial-2017 - 4e journée (Groupe B): Tunisie - Slovénie (28-28):...

Hand – Mondial-2017 – 4e journée (Groupe B): Tunisie – Slovénie (28-28): les déclarations

Hafedh Zouabi, entraîneur de la sélection tunisienne de handball, qui a fait match nul mardi soir avec son homologue slovène (28-28), en match comptant pour la 4e journée du groupe B du Mondial 2017, a souligné que le sept national a livré « un grand match ».
Il a estimé que son équipe avait « droit à six passes dans les 30 ultimes secondes », mais l’arbitre a sifflé la fin, « rappelant le scénario des Jeux Olympiques de Rio ».
« Mais notre sort était entre nos mains plus que dans les mains de l’arbitre mais nous avons laissé échapper la victoire et nous allons désormais attendre le résultat de la dernière journée entre la Macédoine et l’Islande pour espérer arracher la qualification pour les huitièmes de final », a-t-il déclaré.
Zouabi a relevé que le sept tunisien « aurait du, après avoir mené avec un écart de 5 buts en fin de rencontre, monopoliser le ballon, notamment lors de 35 dernières secondes et jouer avec sang froid pour éviter les expulsions, mais les joueurs n’ont pas appliqué les consignes ».
« Nous conservons malgré tout une chance de qualification à condition que la Macédoine batte l’Islande ou même fait match nul » lors de la dernière journée, a-t-il espéré.
De son côté, le gardien Makrem Missaoui, a souligné que le sept tunisien a livré de bonnes prestations jusqu’ici et laissé de bonnes impressions.
« Nous contrôlions la rencontre, nous menions avec 5 buts d’écart, mais nous avons accordé un cadeau à la Slovénie qui a pu égaliser en fin de compte », a-t-il ajouté.
Le joueur remplaçant Iskander Zayed, a indiqué lors de la conférence de presse, que le sept tunisien « a livré une grande prestation mais la grande pression en fin de rencontre a pesé sur les joueurs alors que l’arbitrage ne nous pas épargnés ».
« Nous devons désormais battre l’Angola jeudi pour entretenir l’espoir tout en attendant l’issue de la rencontre Macédoine-Islande », a-t-il conclu.
Laasaad Helaim, président de la commission tunisienne d’arbitrage, a estimé pour sa part que « l’arbitrage lituanien a lésé la sélection tunisienne face à son homologue slovène ».
« Le carton rouge infligé à Marouene Tej par la paire arbitrale Mindaugas Gatelis et Vaidas Mazelka n’était pas justifié car il défendait de l’avant, non sur les côtés et n’a pas tiré son adversaire ou l’a jeté par terre, ce qui constitue une opposition individuelle normale. Ce qu’il pouvait redouter de pire était une expulsion pour deux minutes », a-t-il considéré.
Il a estimé que le duo arbitral « a commis pas mal de 6 à 7 erreurs en première mi-temps, notamment des tirages de maillot des deux côtés, mais la Tunisie a été la plus lésée », à son avis.
De son côté, l’entraîneur de la sélection slovène Urof Mohorich a félicité la sélection tunisienne « pour sa belle prestation ».
« Le sept tunisien a fait jeu égal en première mi-temps, mais la sélection slovène a pu grâce à l’expérience de ses joueurs de refaire son retard en seconde période pour arracher l’égalisation », a-t-il résumé la physionomie du match.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,999SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -