AccueilActualitésLe Mouvement du projet Tunisie ne participera pas au prochain gouvernement si...

Le Mouvement du projet Tunisie ne participera pas au prochain gouvernement si la logique des quotas partisans sera privilégiée

Mondher Belhaj, dirigeant au sein du Mouvement du projet Tunisie (Harakat machrou Tounes) et député au bloc Al-Horra a fait savoir que son part ne participera pas au prochain gouvernement si la logique des quotas partisans sera privilégiée, estimant que le recours aux quotas donnera lieu aux mêmes résultats enregistrés aujourd’hui.
Dans une déclaration à la presse en marge des travaux des commissions issues du congrès constitutif du parti, Belhaj a estimé que le gouvernement Essid a épuisé toutes ses chances.
Concernant la formation d’un gouvernement d’union nationale, Belhaj a indiqué que la prochaine étape sera marquée par l’organisation d’un débat qu’il souhaite approfondi sur les résultats du gouvernement sortant, d’une part, et sur la personnalité du nouveau chef du gouvernement, d’autre part.
Selon Belhaj, la grande majorité des partis semblent opter pour un chef de gouvernement partisan plutôt que pour une personnalité indépendante.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,462SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles