AccueilHi TechLe nouveau cahier des charges relatif à l’internet des objets sera promulgué...

Le nouveau cahier des charges relatif à l’internet des objets sera promulgué prochainement

 » Le nouveau cahier des charges relatif à l’internet des objets sera promulgué dans quelques semaines « , a annoncé jeudi, Anouar Mâarouf, ministre des technologies de la communication et de l’économie numérique.
Ce cahier des charges, attendu par plusieurs start-up, vise à permettre l’attribution des licences à toute personne qui désire investir dans ce domaine, a précisé le ministre aux médias, en marge de sa participation à un atelier sur  » le pouvoir de sanction du régulateur: critique de l’existant et meilleures pratiques internationales. »
Il a en outre que l’Instance nationale des télécommunications (INT), doit être non seulement une structure de régulation mais aussi un acteur agissant qui contribue à la promotion du secteur.
 » Cette structure doit œuvrer au respect des priorités du gouvernement qui sont la promotion de la valeur du marché des télécommunications, le respect de la qualité des services fournis aux citoyens par les différents opérateurs et le suivi des évolutions internationales pour que le marché des télécommunications soit au diapason des dernières nouveautés « , a-t-il précisé.
De son côté, Hichem Besbes, président de l’INT, a souligné que l’instance développe actuellement, une approche basée sur l’instauration d’une véritable stratégie participative et transparente permettant aux opérateurs de rester performants et compétitifs.
 » Le marché des télécommunications doit être un environnement basé sur une concurrence loyale et ouverte qui stimule la compétitivité et encourage l’innovation dans le but d’offrir aux consommateurs un éventail de services variés basés sur la qualité et des prix compétitifs « , a-t-il indiqué.
Hichem Besbes a souligné l’importance d’amender le code des télécommunications, qui devrait selon lui, devenir le code du numérique.
 » Le code actuel des télécommunications promulgué depuis 2001 comporte plusieurs lacunes et ambigüités notamment, au niveau des sanctions « , a-t-il dit.
Et d’ajouter  » ces sanctions doivent être claires et transparentes pour garantir le principe d’impartialité et la conformité des opérateurs aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur « .
Organisé par l’Instance dans le cadre du projet de jumelage  » Appui à l’INT  » entre la Tunisie, l’Italie, La France et l’Espagne, l’atelier vise à discuter les visions des différentes parties concernées et partager les meilleures expériences au niveau international.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,452SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles