Samira Maraï aux pharmaciens : Ne vendez pas des antibiotiques sans ordonnance

Samira Maraï aux pharmaciens : Ne vendez pas des antibiotiques sans ordonnance

par -

“Il faut promulguer des textes de loi organisant la prescription d’antibiotiques aux malades pour mettre fin au phénomène d’automédication qui a des répercussions négatives sur la santé humaine et animale”, a souligné, vendredi, Samira Maraï Feriaa, ministre de la Santé.
Dans une déclaration aux médias en marge d’un atelier de travail sur les principaux axes relatifs à l’élaboration d’une stratégie nationale contre la résistance des bactéries aux antibiotiques, la ministre a dénoncé l’usage excessif des antibiotiques sans consultation médicale, estimant que ce comportement est dangereux pour la santé de l’homme.

La ministre a reconnu que l’automédication est un phénomène mondial, soulignant la nécessité de lutter contre l’usage anarchique des antibiotiques, surtout en l’absence de nouveaux antibiotiques permettant de lutter contre les bactéries.
Dans ce contexte, elle a signalé que les chiffres relatifs à la tuberculose montrent que cette maladie est devenue résistante aux antibiotiques, ce qui est grave, selon elle, car il s’agit d’une maladie contagieuse.
Samira Maraï Feriaa a appelé les pharmaciens à ne plus vendre des antibiotiques aux malades sans ordonnance médicale.

Elle a, par ailleurs, ajouté que l’atelier de travail organisé en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé en Tunisie et des médecins, pharmaciens, vétérinaires et représentants de la société civile sera couronné par l’élaboration d’une stratégie nationale ou d’une feuille de route. Elle est basée sur l’importance de la sensibilisation et la rationalisation de la consommation des antibiotiques, en les prescrivant uniquement aux malades qui en ont besoin, outre le renforcement du contrôle et la nécessité de promulguer des textes de loi régissant l’attribution des antibiotiques.

De son côté, le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taïeb, a souligné que les antibiotiques vétérinaires sont utilisés chez les animaux pour prévenir la transmission des maladies à l’être humain qui consomme des produits animaliers comme le lait et les viandes.
Dans une déclaration aux médias, il a signalé que le ministère de l’Agriculture est une partie prenante dans la réalisation de la stratégie nationale contre la résistance des bactéries aux antibiotiques.

Pour sa part, la directrice de la pharmacie et des médicaments au ministère de la Santé, Ines Fradi, a indiqué à l’agence TAP que les Tunisiens utilisent excessivement les antibiotiques en comparaison avec les pays avancés, faisant remarquer que les statistiques montrent que le Tunisien utilise deux fois plus les antibiotiques que le Français et quatre fois plus que le citoyen néerlandais.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire