AccueilSport55 bateaux ont participé à une deuxième répétition de la cérémonie d'ouverture...

55 bateaux ont participé à une deuxième répétition de la cérémonie d’ouverture sur la Seine

Cinquante-cinq embarcations ont défilé sur la Seine lundi matin lors d’un test technique, à 39 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris 2024 programmée le 26 juillet prochain.
Elles sont parties du pont d’Austerlitz vers 06h30 et ont descendu le fleuve sur six kilomètres afin de rejoindre le pont d’Iéna pour reproduire le parcours de la cérémonie d’ouverture, escortées par des embarcations de la préfecture de police.
« Nous finissons ce deuxième test de cette cérémonie avec succès et avec une grande satisfaction pour les organisateurs que nous sommes », a déclaré aux journalistes Thierry Reboul, directeur des cérémonies et des événements de Paris 2024.
« Nous venons d’effectuer deux nouvelles traces avec un objectif prioritaire extrêmement clair : que chaque bateau montre sa capacité à naviguer de concert sur le fleuve et que ces bateaux s’intègrent dans un timing extrêmement précis », a-t-il ajouté.
« L’étape de ce matin était absolument capitale dans la réussite collective que nous essayons d’incarner et auquel nous nous préparons depuis très longtemps », a dit Pierre Rabadan, adjoint à la mairie de Paris chargé du Sport, des Jeux olympiques et paralympiques et de la Seine.
Un premier test avait été réalisé le 17 juillet 2023 avec la première moitié des bateaux tandis qu’une nouvelle répétition avec l’ensemble de la flotte sera effectuée lundi prochain. Au total, 94 bateaux dont neuf de réserve seront utilisés pour la parade.
Deux tests techniques prévus le 8 avril et le 27 mai avaient été reportés en raison du débit trop important de la Seine.
La cérémonie d’ouverture, qui commencera à 19h30 devant 326.000 spectateurs avant un final au Trocadéro, mobilisera 45.000 policiers et gendarmes en raison de son caractère inédit.
« Il n’y a pas d’inquiétudes particulières. On a un dispositif de sécurité très robuste », a précisé le préfet de police de Paris, Laurent Nunez. « On travaille avec beaucoup de concentration et de détermination pour assurer la sécurité de cette parade. »
Une confiance partagée par Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques. « C’est le plan A sur lequel nous sommes mobilisés, c’est le plan A qui aura lieu », a-t-elle dit.
« Ce qui n’empêche pas d’avoir dans nos esprits une anticipation au cas où sur les scénarios B et C mais qui n’ont, pour l’instant, aucune raison d’être activés. Nous sommes sur le plan A, avec un A majuscule. »

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -