AccueilLa UNEA la recherche d'une croissance partagée

A la recherche d’une croissance partagée

A défaut d’un marché commun, au vu de leur grand nombre et leur dispersion dans les divers continents de la planète, les pays réunis, à différents titres, au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie, près de 80 dont la Tunisie, cherchent à développer, entre eux, ce qu’ils ont convenu d’appeler « croissance partagée » dont les contours restent encore au niveau de principes généraux.

 Aussi, espèrent- ils mettre à profit le 18ème Sommet de la Francophonie de Djerba, en Tunisie, les 19 et 20 novembre, pour approfondir cette option et lui conférer une teneur plus concrète, dans le cadre de l’une des principales composantes du Sommet, le Forum économique francophone.

Lancé lors du sommet de la Francophonie de Dakar au Sénégal, en 2014, le Forum Economique de la Francophonie (FEF) s’est imposé comme un important volet de l’action économique de l’OIF. Le document « Stratégie Economique pour la Francophonie (SEF) », adopté pour la période 2020-2025, a défini les problématiques et les objectifs majeurs recherchés à travers une action de développement économique impliquant les différentes parties prenantes de l’espace francophone.

Déjà, cette Stratégie Economique pour la Francophonie a posé les grands axes de la prospérité partagée et durable, ambitionnée. Selon le document, la prospérité partagée entend placer « l’épanouissement de l’individu au cœur du processus du développement économique durable », en apportant des réponses aux aspirations des populations, particulièrement les jeunes et les femmes. Il restait à tracer comment concrétiser et traduire dans les faits et les actes cet engagement. Le Forum économique francophone de Djerba entend opérer une véritable percée dans cette direction.

 Réseautage, recommandations et prix

Organisé par la FIPA (Agence tunisienne de Promotion de l’Investissement Extérieur) en partenariat avec l’UTICA (Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat) et la CCIT (Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis), l’édition tunisienne du Forum économique francophone, programmée pour les 20 et 21 novembre, a choisi justement de se tenir sur le thème « POUR UNE CROISSANCE PARTAGÉE DANS L’ESPACE FRANCOPHONE».

Hommes d’affaires, entreprises, institutions, porteurs d’idées de projets, experts et décideurs de la Tunisie et de plus de 80 pays de l’OIT (membres permanents, associés et observateurs)  vont pouvoir trouver dans ce Forum économique de la Francophonie de Djerba, un cadre renouvelé d’échange et de dialogue en vue d’identifier, ensemble, de nouvelles opportunités de coopération et de partenariat entre les pays de l’espace francophone dans de nombreux domaines, dont les plus importants sont l’investissement et la numérisation.

C’est le président tunisien Kaïs Saied, qui va donner le coup d’envoi des travaux, le 20 novembre, à 16 heures, en présence de plusieurs Chefs d’États invités au Sommet de la Francophonie.

Outre la cérémonie d’ouverture, le programme se poursuit par l’organisation d’une série de sessions plénières, le 21 novembre, où experts, représentants d’institutions internationales et officiels sont appelés à débattre des thématiques clés relatives au développement économique dans l’espace francophone en vue d’une relance durable.

L’événement comporte également des séances de réseautage entre hommes d’affaires de plus de 50 pays présents et l’adoption d’un  ensemble de recommandations sur le développement des partenariats économiques entre les pays membres de l’OIF. Une remise des « PRIX FEF Djerba 2022 » figure aussi au programme.

S.B.H

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,017SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -