Accidents de la route en 2018: l’Afrique bat tous les records

Accidents de la route en 2018: l’Afrique bat tous les records

par -

L’Afrique a la plus forte proportion de mortalité des piétons et des cyclistes dans le monde avec 44% des décès.

Selon le nouveau rapport de l’OMS, publié le 7 décembre, les décès sur les routes sont en augmentation dans le monde entier, avec 1 million 350.000 morts. Les taux les plus élevés, on les trouve en Afrique avec 26 décès par 100 000 habitants. Ce qui est trois fois plus élevé qu’en Europe.

“Ce qu’on constate, c’est que l’infrastructure routière est en train de se développer rapidement en Afrique, mais malheureusement, on oublie les besoins des piétons. On fait un développement pour les voitures. On oublie que les enfants avaient l’habitude de marcher le long des routes, et même de jouer sur la route. Les voitures peuvent aller plus vite sur les nouvelles routes, mais on oublie de faire des passages pour piétons, de faire des trottoirs, de faire des pistes cyclables qui permettraient aux piétons de circuler en toute sécurité”, constate le Dr Etienne Krug, en charge du département chargé notamment de la prévention de la violence et des traumatismes de l’OMS.

Il a expliqué à Franceinfo Afrique que l‘insécurité routière est devenue la cause de décès numéro 1 dans le monde pour les enfants de 5 à 14 ans et pour les jeunes adultes de 15 à 29 ans.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire