Afrique : Les ministérielle du 18 éme séminaire HIMO, veulent répondre aux...

Afrique : Les ministérielle du 18 éme séminaire HIMO, veulent répondre aux défis climatiques

par -

Les Ministres et représentants des délégations venant de l’Afrique du Sud, Bénin, Cameroun, Ethiopie, Ghana, Madagascar, Mauritanie, Mali, Lybie, Niger, Rwanda, Ouganda et Tunisie en charge de l’Emploi, des Transports, des Travaux Publics, du Développement Local et de l’Environnement, de l’Economie, de l’Investissement et du Plan; réunis en session Ministérielle les 09 et 10 Septembre 2019 à Tunis, dans le cadre du 18ème Séminaire Régional des Praticiens de l’Approche à Haute intensité de Main d’œuvre (HIMO),  que les gouvernements ont ratifié et ont démarré la mise en œuvre d’activités pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) et reconnaissons la contribution des approches HIMO dans la réalisation des résultats attendus des ODD en vue d’un développement durable et inclusif.

Ils ont souligné dans cette déclaration, que l’application des approches HIMO est susceptible de répondre aux défis du changement climatique et de la dégradation de l’environnement dont les effets sont néfastes au développement des communautés, à la préservation des ressources locales, et nécessite une adaptation des technologies endogènes et des solutions écologiques. Ils ont également signalé,  que les processus de décentralisation en cours constituent des opportunités d’emplois décents pour les jeunes, les femmes et les personnes aux besoins spécifiques et les possibilités d’accès des entreprises locales aux ressources publiques, notamment pour la construction et la maintenance des équipements publics de base avec un accent sur les zones rurales et péri-urbaines.

Les ministres présents et chefs de délégations, ont relevé  que l’emploi productif et le travail décent sont des éléments clés pour parvenir à une croissance socioéconomique inclusive et durable, notant que la sécurité, la sûreté et les conditions de travail équitables sont essentielles pour accroître la productivité et le développement personnel des travailleurs; notant en outre que, malgré la forte augmentation dans l’utilisation des techniques intensives en emplois dans les différents pays, il y a toujours des préoccupations quant à la durabilité des emplois créés.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire