Algérie-Baccalauréat : Une méthode radicale pour empêcher les fraudes

Algérie-Baccalauréat : Une méthode radicale pour empêcher les fraudes

par -

Les autorités algériennes n’ont rien trouvé de plus efficace que de couper Internet sur tout son territoire à chaque début d’épreuve du baccalauréat.

La mesure, draconienne, semble porter ses fruits. Aucune fraude au baccalauréat n’a pour le moment été détectée cette année en Algérie. Et pour cause, les autorités ont pris une décision radicale : couper Internet chaque jour au début de chaque épreuve, durant une heure le matin et une heure l’après-midi.

Entre ce mercredi 20 juin 08H30, lancement de la première épreuve du baccalauréat 2018, et 09H30, puis au début de la 2e épreuve, entre 11H30 et 12H30, tous les accès à internet, fixe ou mobile, ont été coupés, a constaté le bureau de l’AFP à Alger. Une troisième coupure d’une heure est prévue mercredi après-midi, selon un programme communiqué par l’opérateur public Algérie Télécom.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire