Algérie : Les assureurs se frottent les mains

Algérie : Les assureurs se frottent les mains

par -

Le marché des assurances a réalisé un chiffre d’affaires de 73,3 milliards de dinars (mds DA) au 1er semestre 2018 contre 70,3 mds DA sur la même période de 2017, soit une hausse de 4,7%, a indiqué le Conseil national des assurances (CNA) à l’agence APS.

Le chiffre d’affaires réalisé par les assurances de Dommages, qui compte plus de 5 millions de souscrits, a prédominé en s’établissant à 64,5 mds DA contre 61,7 mds DA au même semestre 2017 (+5,1%).

Quant aux assurances de Personnes, elles ont marqué une baisse en se chiffrant à 6,5 mds DA, contre 7,05 mds DA à la même période de 2017 (-7,7%).

Il est constaté que le nombre de souscrits aux assurances de personnes a reculé à 1,7 million de personnes à la fin juin 2018 contre 2,3 millions de personnes à la fin juin 2017.

Par branche des assurances de Dommages, le chiffre d’affaires de l’assurance automobile reste encore le plus important avec 35,81 mds DA contre 34,62 mds DA (+4,2%) avec 4,1 millions de souscrits contre 3,8 millions à fin juin 2017.
Pour ce qui est de la branche Incendie et Risques Divers (IRD), elle a réalisé un chiffre d’affaires de 24,01 mds DA contre 22,5 mds DA (+7%).

La sous-branche “Incendie, explosions et éléments naturels” a enregistré une hausse de plus de 18% par rapport au premier semestre 2017.
S’agissant des assurances contre les effets des Catastrophes naturelles (Cat-Nat), elles ont enregistré un chiffre d’affaires de 2,9 mds de DA (+122% par rapport au 1er semestre 2017).

Les assurances de Responsabilités civiles, ont, quant à elles, marqué une évolution de plus de 16% avec 1,73 mds DA.
En outre, la branche Transport a vu son chiffre d’affaires évoluer de plus de 2% pour se chiffrer à 2,3 mds DA.

C’est le transport aérien qui a tiré vers le bas cette branche d’assurance en enregistrant une dégringolade de plus de 58% du chiffre d’affaires qui s’est établi à 43,6 millions de DA contre 104 millions de DA au 30 juin 2017.

Toujours selon la même source, la sous-branche Transport ferroviaire a également accusé une baisse de 7% par rapport à la même période de 2017.
En revanche, une bonne performance a été enregistrée dans le Transport maritime qui a dominé la branche Transport avec une part de plus de 68% en enregistrant ainsi une hausse de plus de 6%, suivie de la sous-branche Transport terrestre qui a progressé de 4% et détient une part de près de 30% du chiffre d’affaires de la branche…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire