AccueilCultureAmine Bouhafa signe le concert d’ouverture du 18ème Sommet de la Francophonie...

Amine Bouhafa signe le concert d’ouverture du 18ème Sommet de la Francophonie avec une ode à Djerba et à la francophonie dans sa diversité

Avec un spectacle qui se veut à l’honneur de l’Ile de Djerba et symbole d’ouverture sur le monde de la francophonie, Amine Bouhafa, au piano et à la direction artistique, signe le spectacle d’ouverture du sommet du 18ème Sommet de la Francophonie avec un concert qui se veut à l’honneur de l’Ile de Djerba et symbole d’ouverture sur le monde de la francophonie.

Considéré comme porte-voix de la culture francophone en Afrique, en Europe et dans le monde, l’artiste-musicien Amine Bouhafa, qui incarne la nouvelle génération de musiciens tunisiens qui réussissent à travers le monde, Amine Bouhafa, invite pour l’accompagner dans ce concert l’Orchestre symphonique tunisien (OST) sous la houlette du maestro Mohamed Bouslama et une pléiade d’invités de marque de la scène musicale tunisienne, arabe et européenne.
Dans un tuilage entre les sonorités locales et une ouverture universelle, le tout sera donné aux couleurs d’un véritable patchwork où les rythmes, les instruments, les voix se fusionnent parfaitement en osmose avec le thème du 18ème sommet de la francophonie « Connectivité dans la diversité ».

Il invite pour cette performance métissée 10 chanteurs et musiciens de Tunisie et d’ailleurs et un groupe folklorique djerbien de Midoun « Sta Jemaa ».La Tunisie sera présente dans ce spectacle par la voix montante Eya Daghnouj, le jeune chanteur Mohamed Ali Chbil, le musicien considéré une référence incontournable du Nay, Hsin Ben Miloud ainsi que Skander Ben Abid à la clarinette.

Le concert sera marqué également par la participation de la chanteuse syro-arménienne, Lina Chamamyan, la célèbre interprète béninoise et française, Angélique Kidjo connue pour avoir chanté lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo 2021. Un des meilleurs accordéonistes de sa génération, le français Lionel Suarez, sera également sur scène ainsi que le musicien français Henri Dorina (clarinette), le batteur percussionniste contemporain d’origine marocaine Mokhtar Samba et le spécialiste d’origine arménienne du duduk, Levon Minassian.

Réunissant une belle brochette de musiciens tunisiens et d’autres expatriés à l’étranger, l’OST, est un ensemble symphonique qui s’est lancé dans l’exploration du grand répertoire de la musique classique et des œuvres modernes. Il est dirigé par Mohamed Bouslama qui compte parmi les chefs d’orchestre tunisiens les plus complets.
Auteur de plusieurs musiques de films, Amine Bouhafa a remporté plusieurs distinctions dans de prestigieux festivals internationaux pour ne citer que le Prix de la meilleure Création Sonore au Festival de Cannes 2017 pour la musique du film « La Belle et la Meute » de Kaouther Ben Hania et en 2020 le prix de la meilleure musique au Festival du Film d’Odessa pour la musique originale du film « Tu mourras à vingt ans » de Amjed Abou Alala.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,015SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -