Angleterre: Arsenal, défait à Sheffield, perd du terrain

Angleterre: Arsenal, défait à Sheffield, perd du terrain

par -

Arsenal a perdu sa place sur le podium de Premier League au terme de la 9e journée, lundi après sa défaite (1-0) chez le promu Sheffield United, l’une des bonnes surprises du début de saison en Angleterre.
Toujours à 15 points, les Gunners ne pointent plus qu’au 5e rang, dépassés par Leicester et Chelsea (17 pts), vainqueurs samedi. Sheffield, qui a encore fait preuve de beaucoup de cohérence et de discipline dans son jeu, grimpe dans la première moitié du classement, à la 9e place avec 12 unités.
Unaï Ermery avait encore une fois décidé de se passer complètement de Mesut Ozil, même pas sur le banc, mais il avait emmené avec lui Alexandre Lacazette, rentré à une vingtaine de minutes de la fin.
Mais cette partie a ressemblé à tant d’autres d’Arsenal depuis un an et demi, avec la difficulté des Londoniens à créer des décalages et à trouver ses flèches de l’avant, Nicolas Pépé, Pierre-Emerick Aubameyang et Bukayo Saka dans de bonnes conditions.
Et lorsque cela est arrivé, comme à la 21e minute, quand Saka a bien lancé Sead Kolasinac sur le flanc gauche, pour un centre à ras de terre parfait pour Pépé, l’Ivoirien a raté le ballon de façon complètement incompréhensible à six mètres des buts.
De façon tout aussi prévisible, Arsenal, dont la défense a pourtant donné des signes encourageants de solidité, a été puni sur un coup de pied arrêté, son 22e but concédé sur ce type d’action depuis le début de la saison dernière, pire bilan de Premier League derrière Watford et
Everton…
Sur un corner joué long au deuxième poteau, le défenseur Jack O’Connell a pris le meilleur sur trois défenseurs des Gunners, dont David Luiz et Matteo Guendouzi, pour remettre de la tête en direction du Français Lys Mousset absolument seul dans les six mètres pour pousser le ballon au fond (1-0, 30e).
Une belle récompense pour les Blades qui accrochent un Big 6 à leur tableau de chasse, après avoir déjà fait beaucoup souffrir Liverpool il y a quelque semaines avant de devoir baisser pavillon sur une bourde monumentale de leur gardien prêté par Manchester United, Dean Henderson.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire