AccueilLa UNEAttijari sous double contrôle, fiscal et social

Attijari sous double contrôle, fiscal et social

Les états financiers intermédiaires de la banque marocaine de droit tunisien Attijari Bank font apparaître un total bilan de 10, 265.242 Milliards DT et un bénéfice net s’élevant à 65, 136 Millions DT (MDT).

- Publicité-

Force est de remarquer à la lecture de ces chiffres, que tout y était presqu’à la baisse. Baisse de 11 % des intérêts et revenus assimilés (les revenus de toute nature issus des placements financiers à revenu fixe comme les obligations, titres d’emprunt négociables, créances, dépôts, cautionnements, bons du Trésor, bons de caisse, etc.), d’où entre autres baisse de 2 % du total des produits d’exploitation. Nous avions demandé à la banque de s’y expliquer, elle a refusé.

  • Trend baissier à tous les étages

Baisse aussi et surtout du PNB (Produit Net Bancaire) de 6 %, malgré une baisse de 14 % du total des charges d’exploitation, où intérêts et commissions encourus ont pourtant baissé de, respectivement 14 et 5 %. Les charges baissant, cela devait se traduire dans le PNB, ce qui s’était naturellement retrouvé dans le PNB (259 MDT après 244, 8 MDT). Mais cela ne suffira pas pour donner plus de souffle au résultat d’exploitation qui a baissé tout de même de 5 % d’un premier semestre (2020) à l’autre (2021). Et au final, c’est un résultat net de la période, certes positif de 65,136 MDT, mais en baisse de 9 % par rapport à celui du 1er semestre de l’exercice 2020.

Les créances classées de la banque étaient de plus de 453,2 MDT,  en hausse de 1 %. Les dotations aux provisions ont été pourtant divisées en deux, passant de 22 à 11,9 MDT. Y aurait-il sous-provisionnement ? La banque a refusé de répondre à nos questions !

  • Des vérifications, fiscale et sociale, pourquoi ?

Mais la plus marocaine des banques de Tunisie, est aussi une banque qui traîne une vérification fiscale depuis 2019. Attijari avait en effet reçu un avis de vérification fiscale portant sur les périodes allant du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2018. Attijari aurait-elle fait des choses qui mériteraient sanctions financière ?

La banque, qui ne dit rien sur les raisons de cette vérification et ce que l’administration reproche à cette banque, sauf qu’elle « a répondu à l’Administration Fiscale dans les délais en fournissant ses oppositions vis-à-vis des résultats reçus ». L’effet semble en effet être sûr, puisque le rapport des commissaires aux compte précise déjà que « en couverture des risques éventuels liés à ce contrôle et en concertation avec les conseillers fiscaux, les procédures liées à ce contrôle étant toujours en cours, l’impact définitif ne peut être estimé de façon précise à la date du présent rapport, la banque a estimé et comptabilisé dans ses états financiers arrêtés au 30/06/2021 les provisions jugées nécessaires ».

On ne sait pas non plus, et Attijari a refusé de répondre à nos questions, pourquoi a-t-elle reçu en octobre 2020, une notification de contrôle social. La banque se limite seulement à dire que « les procédures liées à ce contrôle étant toujours en cours par les services compétents de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, l’impact définitif ne peut être estimé de façon précise à la date du présent rapport ». Une belle preuve de transparence des entreprises cotées sur la bourse de Tunis, est ainsi en tous cas donnée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,560SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles