Ben Ticha : BCE n’a pas vocation à être un « écrivain...

Ben Ticha : BCE n’a pas vocation à être un « écrivain public ni un spectateur »

par -

« C’est manquer de bon sens politique que de ne pas avoir consulté le président de la République au sujet du remaniement ministériel à un moment donné », a affirmé Noureddine Ben Ticha , le conseiller politique de Béji Caïd Essebsi, au lendemain du remaniement annoncé lundi par le chef du gouvernement, Youssef Chahed.

S’exprimant sur Mosaïque fm, il a ajouté que le remaniement ministériel n’est pas mentionné par la Constitution, rappelant, cependant, que le chef de l’Etat avait été consulté lors des deux précédents remaniements et en avait été informé contrairement à celui d’hier au sujet duquel il n’a été ni consulté ni informé du moindre détail, a-t-il affirmé.

« Le président de la République ne serait pas, paraît-il, un plumitif, il est un président de la République élu par un peuple souverain pour un mandat de 5 ans, et le dépositaire de la souveraineté ne peut pas être un écrivain public ni se contenter d’un rôle de spectateur dans l’opération du remaniement », a-t-il dit.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire