Coalition Al Karama de Makhlouf, le parti pro-Charia et anti-français

Coalition Al Karama de Makhlouf, le parti pro-Charia et anti-français

par -

«Plusieurs enseignements sont à tirer de ce visage probable du prochain Bardo (NDLR : siège du Parlement). D’abord, le dégagisme institutionnel a redistribué les cartes. Le seul parti traditionnel et installé de longue date qui ait résisté à cette vague est celui d’Ennahdha. Le succès des contestataires pro Charia et anti-Français sous la bannière El-Karama a néanmoins affaibli le camp de Rached Ghannouchi». C’est ce qu’écrivait la correspondante à Tunis du journal français le Parisien.

Cette impression de parti anti-français, que semble être El Karama, est en tous cas confortée par une vidéo qui circule sur les réseaux, montrant le désormais député Rached Khiari à quelques mètres du siège de l’ambassade de France, s’attaquant directement à l’ambassadeur français à Tunis qu’il appelle dédaigneusement le chauve. «Dès aujourd’hui, il n’est plus question que ce chauve, l’ambassadeur de France, se promène dans les rues tunisiennes et qu’il se permette d’intervenir dans les affaires internes du pays, lui et le président de l’Etat colonisateur», dit-il en pointant du doigt en direction de l’ambassade.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire