AccueilFOCUS 🔍Commerce, Agritech, éducation et santé: Orange encourage les jeunes dans différents domaines!

Commerce, Agritech, éducation et santé: Orange encourage les jeunes dans différents domaines!

Orange Tunisie, l’opérateur qui « ne cesse d’encourager les start-ups tunisiennes » a organisé vendredi 1er octobre 2021, la troisième édition de son « DémoDay » à La Marsa, une occasion pour présenter les 6 start-ups accélérées par Orange.

- Publicité-

En effet, à travers son dispositif complet d’accompagnement de l’écosystème ; Orange Fab Tunisie a accéléré 18 start-ups au total au cours de trois saisons. Ces jeunes entrepreneurs ont vu leurs activités commerciales se développer au terme d’un programme d’accélération business compris entre 3 et 6 mois.

De plus, ils ont pu construire des partenariats business avec les lignes de marchés du Groupe Orange et/ou de ses partenaires à l’international.

Les jeunes entrepreneurs œuvrent dans des domaines différents, à savoir le commerce des vêtements qui était représenté par « Dabchy.tn ». Cette start-up est, en effet, une sorte de vide-dressing en ligne destiné essentiellement pour la gent féminine et qui repose sur l’économie circulaire.

C’est la première start-up tunisienne à avoir levé des fonds lors du MEA Seed Challenge d’Orange Ventures (fonds d’investissement du Groupe Orange) en 2020. A l’issue de l’accélération par Orange Fab Tunisie, la start-up et Orange Tunisie ont lancé des « Bons Plans » exclusifs via l’application My Orange pour leurs communautés respectives avec un planning de promotion qui s’étale sur plusieurs semaines. Et grâce au mobile paiement, Dabchy a établi un nouveau service qui va permettre à la communauté des « dabchouchas » de booster leurs ventes en payant des abonnements via leur solde mobile.

De son côté Ameni Mansouri Co-Founder & CEO chez Dabchy.com a déclaré à Africanmanager : « On a remarqué qu’il ya des synergies entre nous et l’accélérateur Orange Fab. Alors, pour permettre aux clients Orange et clients Dabchy de profiter de nos deux services à la fois, on a lancé Dabchy Boost, un service permettant de sponsoriser son article auprès de toutes les Dabchouchas pour maximiser les ventes, simplement en utilisant la recharge téléphonique ! » Par rapport à sa passion, Ameni a ajouté : « J’ai quitté Sanofi Pasteur, là où je faisais mes recherches pour venir en Tunisie et réaliser mon rêve dans le domaine du commerce des vêtements ! »

Le domaine de l’agronomie ou de l’agritech plus précisément, n’était pas des moindres avec Seabex qui est une plateforme de contrôle et d’automatisation pour l’agriculture de précision qui permet d’optimiser l’utilisation des ressources et d’améliorer la production. La start-up a signé un contrat de partenariat public-privé avec le Centre Technique des Agrumes (CTA), Agrilap et Orange Tunisie, avec pour ambition d’étendre son activité au-delà de la Tunisie et plus précisément vers les 18 filiales Afrique/Moyen-Orient du Groupe Orange.

De son côté, Amira Cheniour a déclaré à African Manager’ : « Notre Start-Up s’attaque à la problématique de la pénurie d’eau en Tunisie. En fait, notre Start-Up existe et en Tunisie et en France. Tout au début, on a entamé en 2015 notre projet en Tunisie puis on a exporté cette solution vers la France pour nous  rapprocher de la technologie et des investisseurs. En Mars 2020, on a pu faire la 1ère levée de fonds et actuellement, la start-up est valorisée à plus que 2.3 millions de dollars à peu près. »

Pour ce qui du fonctionnement de leur solution, Amira expliquait : « On a une plateforme qui permet à l’agriculteur de connaître la quantité à irriguer, les prévisions de la pluviométrie, les quantités à donner pour les prochains sept jours, en plus de la partie automatisation à travers son smartphone ou sa tablette, il peut planifier son irrigation en contrôlant les vannes par des capteurs.

En effet, on peut regrouper sur notre plateforme tous types de données :    les données météorologiques, les données du sol à savoir la salinité, l’humidité, la température, l’électro-conductivité et le pH.  On utilise aussi les imageries satellites où on ja usqu’à 8 indexes contrairement aux autres solutions existantes sur le marché et qui se limitent toutes à 2 indexes. Ces imageries atteignent jusqu’à 10 mètres de précision et sont corrigées par des imageries Radar. ». « La nouveauté, c’est qu’on a un index qui peut estimer même le rendement et la productivité, c’est une première qui va être lancée à SIAMAP le 26 Octobre prochain », a  confié Amira à African Manager.

La troisième start-up était iCompass qui est spécialisée dans l’Intelligence Artificielle et plus spécifiquement le traitement automatique du langage naturel (NLP), un ensemble d’algorithmes de deep learning et de reinforcement learning pour développer des services de transcription vocale, de génération automatique de voix et de produits de chatbot/voicebot.

Par la suite, on a  découvert  Kademia qui est une plateforme d’apprentissage à distance conforme au programme de l’éducation nationale en Tunisie.

Le volet santé mentale avait aussi droit de cité avec Ahkili qui est une helpline B2C et B2B qui offre des téléconsultations de psychologues qualifiés, sans prise de rendez-vous, 7j/7 et jusqu’à minuit.

Et pour gérer au mieux son  quotidien et  faire gagner le temps perdu dans les files d’attente, iberrex (Gestion de la file d’attente /IA) propose un système de gestion des files d’attente basé sur le cloud. Cette solution permet à tous les prestataires de services qui adoptent le first in, first served ou le booking de gérer le flux des clients via une application web et mobile ou par code USSD.

Pour Thierry Millet, Directeur Général d’Orange Tunisie, « c’est une troisième saison qui vient ancrer davantage la collaboration business d’Orange Tunisie avec l’écosystème start-up, pour plus d’agilité et d’innovation commune et certainement plus d’impact économique.

Travailler avec des start-ups, c’est notre rôle aussi dans l’accompagnement de la transformation digitale en Tunisie », a-t-il ajouté.

Norman Shraepel, Directeur du programme de transformation digitale de la GIZ en Tunisie a rappelé que « le projet commun d’Orange et de la GIZ est un exemple de partenariat réussi entre la coopération allemande au développement et le secteur privé, dans la mesure où les Orange Digital Centers sont dédiés au soutien numérique et à l’innovation pour tous »…Il a  salué, par la même occasion, le travail fait par Orange Fab Tunisie, qui consiste à soutenir l’esprit d’entreprise et accélérer le développement de jeunes start-up … « Ce Démo Day de la Saison 3 en est un exemple vivant, en espérant les voir grandir et se hisser au rang des géants », a-t-il ainsi conclu.

Il est à noter que l’appel à candidature pour la 4ème saison d’Orange Fab Tunisie sera en Octobre, ne ratez pas le rendez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,829SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles