26 C
Tunisie
dimanche 5 juillet 2020
Accueil La UNE Covid-19 et entreprises : Fethi Nouri optimiste, et Walid Ben Salah sceptique...

Covid-19 et entreprises : Fethi Nouri optimiste, et Walid Ben Salah sceptique !

Du Covid-19, la Tunisie n’a pas encore fini de parler, et ses experts économiques en sont la résonnance.Dans un récent Post sur les réseaux sociaux, le Professeur des Universités en sciences économiques à la Fsegt Fethi Zouhair Nouri, estime que « on nous a annoncé 3000 morts et des milliers de lits de réanimation pour sauver des vies humaines. Le bilan est moins d’une cinquantaine de morts avec très peu de moyens de sauvetage dans nos hôpitaux. Sur le plan économique on nous annonce des milliers de disparition d’entreprises et de perte d’emploi et de croissance ». L’éminent économiste,« crois là aussi, qu’avec le peu de moyens budgétaires dont dispose notre pays et les consignes strictes données aux secteurs bancaires pour étudier les vrais des faux dossiers des demandes des entreprises sinistrées ».  

À mon sens, le bilan sera moins lourd que celui annoncé et certaines entreprises vont retrouver leur équilibre de financement. La décroissance sera moins catastrophique que les chiffres annoncés. On verra, si Dieu le veut, (inchallah) si j’ai bien jugé la situation ou pas. Les affairistes sont forts et peuvent tout dérégler. J’espère que non ! » 

Et c’est justement des entreprises, que l’autre expert Walid Ben Salah parlait dans un de ses récents Post. Il dit, en commentant les dernières déclarations officielles sur l’application des mesures prises par le gouvernement au profit des entreprises, que « selon le communiqué du ministère des finances d’aujourd’hui, il y a 5.278 entreprises qui ont déposé des demandes pour bénéficier des mesures exceptionnelles de lutte contre la crise du Covi-19. Sur une population potentielle totale déclarée (c’est àdire ayant un matricule fiscal) de plus de 165.000 entreprises (hors régime forfaitaire et professions libérales), ça fait un ratio d’entreprises sinistrées de 3%.

Donc, soit la quasi-totalité de nos entreprises ont une forte capacité de résilience et sont solides financièrement mais sans le savoir et sans le déclarer, ni vouloir le faire et que leurs cris de détresse font, tout simplement, partie de leur politique de catastrophisme (تجويح), soit, le gouvernement a tellement mis de conditions en terme de critères d’éligibilité, de modalités et de délais de dépôt des demandes, de multiplicité des procédures et des documents à fournir, de retards d’élaboration et de publication des textes, de complications de mise en place, de manque de vulgarisation et d’absence de vis à vis, etc…que le champ d’application desdites mesurettes prises a été délibérément réduit au minimum en vue d’éviter leurs impacts, à très court terme sur les finances publiques et le système bancaire notamment…Et ce, sans aucune vision pour l’avenir puisque les conséquences d’une telle politique seront encore plus drastiques sur l’ensemble du tissu économique et social et, par la même, sur la structure des ressources et des dépenses de l’État !Cherchez l’erreur ! ».

Entre l’optimisme, peut-être béat, de Fethi Nouri, et le scepticisme, peut-être plus réaliste de Walid Ben Salah, il la vérité de la situation économique et financière dont seul dispose, peut-être pas aussi, le gouvernement. Ce dernier avait promis de l’étaler sur la place publique. Peut-être perturbé par la crise du Coronavirus, Elyes Fakhfakh prend son temps. Le chef du gouvernement avait mis son mandat sous le thème de la transparence. Et pour l’instant, ce n’est pas par cela qu’il brille. Mais il faudra que l’organisation patronale s’adresse officiellement au peuple, pour dire toute la vérité, et rien que la vérité, sur l’état du tissu d’entreprise, et sur la réalité de l’impact du Covid-19 sur ses capacités, de production, de productivité, de concurrence, ainsi que sur ses réelles de résilience, économique et financière pour que, comme pour les aides aux plus vulnérables de la population, les aides aux entreprises ne ciblent que les plus réellement exposées à l’impact du Covid-19.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,207FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,282SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles