AccueilActualitésDeux nouveaux ponts en construction à Siliana

Deux nouveaux ponts en construction à Siliana

Le réseau routier à Siliana s’étend sur près de 820 km, qui couvre les routes dotées de la signalisation, entre routes nationales, routes régionales et routes rurales.

- Publicité-

Selon les données présentées par la direction de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement territorial à Siliana, « l’ensemble des projets, exécutés ou en cours d’exécution, sont à moitié finis, ce qui en fait un réseau prêt à l’exploitation de près de 403 km », alors qu’un budget de 300 millions de dinars a été alloué à ces projets d’infrastructure routière. Le financement des projets est assuré par l’Etat tunisien avec l’appui de différents partenaires comme la Banque mondiale d’investissement et de restructuration (BIRD) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

Outre les projets routiers, deux ponts sont dans l’agenda des chantiers de la direction de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement territorial à Siliana.
Le premier est celui du « Pont Oued El Maleh » qui est déjà en cours de réalisation sur la route nationale n 47 reliant les zones de Bouarada, Laaroussa et Gaafour. Les travaux de fourrage ont été déjà mis en place, en partance de Bouarada via el Krib, au niveau de Oued el Maleh.
Le second pont est celui du Pont de Oued Bouarada dont le démarrage effectif des travaux est pour bientôt. Le compte à rebours a commencé et le promoteur a déjà installé son matériel et ses équipes.
Les mesures en vigueur pour la réalisation de ces travaux sont appliquées afin de s’assurer que la zone des travaux soit bonne à la circulation des usagers dans ces zones assez fréquentées.
Le coût du pont de Oued El Maleh s’élève à 2 millions 400 mille dinars pour une durée de 12 mois, alors que celui du second pont de Oued Bouarada est estimé à 4 millions dont la finalisation ne devrait pas, à priori, dépasser les 18 mois.

A la lumière des données avancées, le réseau routier du gouvernorat est en train de connaître une amélioration certaine sur différents endroits.

Un travail qui s’étale sur plusieurs étapes sans occulter bien de lacunes dont souffre la région notamment au niveau des routes rurales et agricoles dans un gouvernorat agricole par excellence.
Les moyens logistiques et l’infrastructure routière ont longtemps étaient un handicap majeur à la réalisation du développement économique et social escomptés. Les nouvelles liaisons routières terrestres devront créer une bonne dynamique agricole dans la région qui regorge également de trésors historiques avec des monuments situé dans divers endroits du gouvernorat.

Géographiquement, Siliana est au cœur de la Tunisie. Ce gouvernorat de 127 km est un carrefour de passage qui fait le point d’intersection entre les gouvernorats de Kairouan, Zaghouan, Béjà, Jendouba, le Kef, kasserine et Sidi Bouzid.
Cet emplacement de choix n’a pourtant pas été un élément d’attraction pour la région qui manque d’une infrastructure routière digne de cette zone agricole lui assurant un bon développement social et économique.
Le doublement de la route nationale GP4 et la réalisation prochaine des deux ponts, est un rêve qui se réalise pour les habitants mais aussi pour les investisseurs installés et potentiels pour le gouvernorat de Siliana.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,725FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,478SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles