Esthétique et élections. Slaheddine Dridi décoche une belle pique

Esthétique et élections. Slaheddine Dridi décoche une belle pique

Lui, c’est un journaliste, certes retraité, mais l’un des meilleurs de son temps. Slaheddine Dridi avait dirigé maints journaux, et a même été directeur de l’information. L’homme a le métier dans la peau et s’est vite transformé en un des plus actifs sur les réseaux sociaux, avec des commentaires qui font toujours mouche et des répliques qui sont autant de piques. Comme tout bon journaliste, Dridi suit bien sûr l’actualité et commente donc les législatives 2019.

«La démocratie, c’est l’accomplissement esthétique suprême d’une société. C’est moche d’entrer dans un bureau de vote comme si on entre dans une caverne, surtout quand il s’agit d’une institution éducative : entrée mal entretenue, escaliers délabrés, gravats , détritus , immondices çà et là . pourtant , peu de choses auraient suffi pour que le spectacle soit », dit-il. En plein dans le mille !

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire