Hsouna Nasfi: Pas d’alliance avec Ennahdha

Hsouna Nasfi: Pas d’alliance avec Ennahdha

par -

L’élu du parti “Machrou Tounes”, Hsouna Nasfi, président du groupe parlementaire de la Réforme nationale, a démenti, jeudi, les informations relayées sur une alliance de son groupe avec Ennahdha.

Joint par l’Agence TAP, Hsouna Nasfi a qualifié son bloc de “groupe soudé”, accusant certaines parties, dont il n’a pas cité les noms, d’ “immaturité politique” en cherchant à “émietter” le groupe de la Réforme nationale.
“Notre groupe est un bloc principalement technique. Son règlement intérieur prévoit des possibilités de divergences dans les points de vue”, a-t-il relevé. Le groupe n’est pas concerné par les consensus. Le vote du groupe était libre et secret, a-t-il précisé.
Le groupe de la Réforme nationale présentera la candidature de son porte-parole Tarek Ftiti (indépendant) pour le poste de deuxième vice-président de l’Assemblée des Représentants du peuple, dont l’élection est prévue jeudi après-midi.
Mercredi, des députés du groupe de la Réforme nationale ont voté en faveur du candidat du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, pour le poste président de l’Assemblée des Représentants du peuple.
Début novembre, Hsouna Nasfi (Machrou Tounès) a indiqué qu’un nouveau groupe parlementaire verra le jour sous le nom de la Réforme nationale. Ce bloc sera annoncé officiellement lors de l’ouverture de la prochaine législature.
Ce groupe est composé des députés de Machrou Tounès (4), de Nidaa Tounès (3), d’Al Badil (3), Afek Tounès (2) et d’indépendants, soit quinze députés au total, selon les résultats préliminaires des législatives qui ont eu lieu le 6 octobre dernier.
Hsouna Nasfi préside ce bloc parlementaire alors que Tarek Ftiti sera son porte-parole.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire