AccueilMondeIrak: Plus de 80 morts dans l'incendie d'un hôpital à Bagdad, un...

Irak: Plus de 80 morts dans l’incendie d’un hôpital à Bagdad, un ministre suspendu

Plus de 80 personnes ont péri dimanche, privées d’oxygène, étouffées par les fumées ou carbonisées dans l’incendie d’un hôpital dédié au Covid-19 à Bagdad, une tragédie née de négligences qui ont provoqué la suspension de plusieurs responsables dont le ministre de la Santé.

- Publicité-

Tout a commencé avant l’aube avec l’explosion de bouteilles d’oxygène « stockées sans respect des conditions de sécurité », selon des médecins de l’hôpital Ibn al-Khatib. Puis, les flammes ont dévoré des heures durant des faux-plafonds non ignifugés sous lesquels des patients sous respirateur ont été brutalement arrachés à leur lit.

Si le nombre de victimes est si élevé, c’est parce que l’hôpital n’était pas équipé et parce que les pompiers ne sont pas immédiatement arrivés dans l’hôpital situé dans la périphérie reculée de Bagdad.

Pendant des heures, une cohue de malades et de proches ont tenté de s’échapper du bâtiment, par des escaliers de service étriqués, aidés seulement de nombreux habitants venus prêter main-forte.

« L’hôpital n’a pas de système de protection contre les incendies et les faux-plafonds ont permis la propagation du feu », a expliqué la Défense civile. « La plupart des victimes sont mortes car elles ont été déplacées et privées de ventilateurs. D’autres ont été étouffées par la fumée. »

Le Premier ministre Moustafa al-Kazimi, qui a proclamé trois jours de deuil national, a suspendu » et « mis à la disposition des enquêteurs » le ministre de la Santé Hassan al-Tamimi, un proche du leader chiite Moqtada Sadr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,731FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,472SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles