Kaspersky transfère en Suisse les données de ses clients des Etats-Unis et...

Kaspersky transfère en Suisse les données de ses clients des Etats-Unis et du Canada

par -

Kaspersky progresse dans la relocalisation de son infrastructure de stockage et de traitement de données en Suisse et annonce y transférer les données de ses clients des États-Unis et du Canada.

En outre, la société annonce son intention d’ouvrir son premier centre latino-américain de transparence à Sao Paulo, au Brésil, en janvier 2020.

Acteur majeur du secteur de la cybersécurité, Kaspersky s’engage à assurer la protection la plus fiable et la plus rigoureuse des données de ses clients et s’efforce de les protéger grâce à des solutions efficaces et une approche fondée sur la transparence numérique. C’est pourquoi, dans le cadre de son Initiative Gloable de Transparence, Kaspersky a adapté son infrastructure de stockage et de traitement des données en transférant les processus centraux de la Russie vers la Suisse.

Après avoir transféré en Suisse les données des utilisateurs européens, Kaspersky annonce que les données des clients des États-Unis et du Canada seront également transférées et traitées en Suisse. Ces données sont partagées volontairement par les clients via le Kaspersky Security Network (KSN) – un système avancé fondé sur le Cloud qui traite automatiquement les données relatives aux cybermenaces. Cela inclut les fichiers malveillants suspects ou inconnus que les produits de l’entreprise envoient à KSN pour une analyse automatisée.

Kaspersky a également annoncé son intention d’ouvrir un nouveau Centre de Transparence en Amérique latine. Cela fait exactement un an que la société a établi son premier Centre de Transparence à Zurich, qui est devenu un outil important et nécessaire pour les clients actuels et potentiels de Kaspersky, afin de renforcer leur confiance dans les produits et services de cybersécurité. En debut d’année, Kaspersky avait ouvert un nouveau centre de transparence à Madrid et annoncé l’ouverture de son centre de transparence APAC en Malaisie, en plus d’ajouter des capacités supplémentaires aux installations.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire