AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLa décision de suspendre la prière collective dans les mosquées respectée à...

La décision de suspendre la prière collective dans les mosquées respectée à 99%

Le ministre des affaires religieuses, Ahmed Adhoum a assuré que la décision de suspendre la prière collective dans les mosquées a été respectée à hauteur de 99%.
 » 20 personnes seulement parmi les 20500 cadres de mosquée ne se sont pas conformées à cette décision et nous avons d’emblée résolu le problème  » a t-il précisé.

Dans une déclaration accordée lundi à l’Agence TAP, le ministre des Affaires religieuses a fait savoir que la décision de suspendre la prière collective annoncée par le chef du gouvernement dimanche 19 avril 2020, concerne la prière du Tarawih durant le mois de ramadan.
 » La prière du Tarawih n’est pas une obligation mais relève de la  » sunna « . La décision de la suspendre est une décision souveraine qui vise à préserver la vie humaine et s’appuie sur les préceptes de l’Islam  » a expliqué Adhoum, tout en faisant observer que plusieurs pays notamment l’Arabie Saoudite, la Jordanie et l’Égypte ont pris la même décision à cet effet.
Le ministre des Affaires religieuses a salué les efforts déployés pour appliquer de manière efficace la décision gouvernementale. Ces efforts ont permis d’endiguer la propagation du virus dans les mosquées. Il a notamment fait valoir le travail des composantes de la société civile qui ont réussi à convaincre les fidèles de l’importance de respecter cette mesure préventive.
 » Le rassemblement dans les mosquées pour effectuer la prière collective constitue un véritable danger sur les fidèles au regard de l’encombrement que cela implique dans 4500 mosquées  » a estimé Adhoum.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -