La Pénitentiaire dément la grève de la faim prêtée à Borhane Bsaies

La Pénitentiaire dément la grève de la faim prêtée à Borhane Bsaies

par -

La Direction générale des prisons a démenti l’information selon laquelle le dirigeant à Nidaâ Tounès Borhane Bsaies est entré dans une grève de la faim ouverte.

Elle a affirmé à Mosaïque fm que le médicament prescrit au prévenu lui régulièrement fourni par le médecin de la prison en présence de l’infirmier de l’établissement pénitentiaire.

L’épouse de Biorhane Bssaies avait affirmé sur sa page facebook que son mari est entré dans une grève de la faim ouverte à partir de ce vendredi pour protester contre l’interruption de la fourniture du médicament prescrit par le médecin de la prison.

ARTICLES SIMILAIRES

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire